Vous recherchez une actualité
Actualités

CICATRISATION : Les silicates du sol stoppent naturellement le saignement

Actualité publiée il y a 5 mois 8 heures 47 min
Blood Advances
Utiliser les silicates du sol pour stopper les saignements des plaies ? (Visuel Adobe Stock 327860385)

Le sol pourrait-il aider à enrayer les saignements mortels ? Cette étude de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC, Canada) révèle en effet un nouveau mécanisme naturel : les silicates du sol, le matériau le plus abondant sur la croûte terrestre, jouent un rôle clé dans la coagulation du sang. La recherche, publiée dans la revue Blood Advances montre ainsi que le sol n'est pas simplement notre matrice alimentaire ou une source de matériaux de construction pour nos habitations. Il recèle de composés qui peuvent nous inspirer dans le développement de produits et dispositifs de cicatrisation des plaies.

 

L’auteur principal, le Dr Christian Kastrup, professeur agrégé au département de biochimie et de biologie moléculaire au Center for Blood Research de l'UBC, explique ainsi que la présence accidentelle de terre dans les plaies contribue à activer une protéine sanguine, connue sous le nom de facteur de coagulation XII. Une fois activée, la protéine déclenche une réaction en chaîne rapide qui contribue à la formation d’un caillot qui limite la perte de sang et contribue à la fermeture de la plaie.

Coagulation oui, mais quid du risque d’infection ?

Les auteurs avertissent que dans la vraie vie, il existe un risque élevé d'infection via le contact avec la terre non stérilisée, cependant cette découverte pourrait avoir des implications pour le développement de nouvelles stratégies utilisant ce même composite, mais stérilisé, pour gérer les saignements après une blessure ou un traumatisme.

 

Utiliser la terre pour arrêter les hémorragies ? L’hypothèse a priori surprend. Cependant, les saignements excessifs sont responsables de près de 40% de la mortalité des patients victimes de traumatismes. Dans les cas extrêmes et dans des régions éloignées ou sans accès aux soins de santé, de dispositifs et de techniques de fermeture des plaies, la terre stérilisée pourrait être utilisée pour endiguer les hémorragies associées aux blessures.

 

Utiliser les silicates du sol est en tous cas une piste sérieusement envisagée : car ces silicates activent le facteur XII et favorisent la coagulation chez les mammifères. « Notre étude montre comment les mammifères, des souris aux humains, ont évolué pour utiliser naturellement les silicates comme signal spécifique du facteur XII déclenchant la coagulation du sang ».

La prochaine étape doit tester si la réponse du sang aux silicates participe aussi à prévenir l'infection par les microbes du sol.

 

Les scientifiques prévoient aussi de regarder si les silicates présents à la surface de la lune sont capables d'activer le facteur XII et d'arrêter le saignement. Car si c’était bien le cas, ce serait un premier pas vers l'identification de mécanismes et matériaux « naturels » susceptibles d'arrêter le saignement dans des environnements très éloignés avec des ressources et des fournitures médicales limitées.

Autres actualités sur le même thème