Vous recherchez une actualité
Actualités

CIGARETTES: Avec le paquet neutre, toutes les marques sont aussi nocives

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 2 jours
Australian and New Zealand Journal of Public Health

Avec le paquet neutre, la cigarette perd-elle un peu de son goût ou de son "prestige" ? Cette étude de l’Hôpital St. Michael (Toronto) apporte à la preuve de son efficacité. Alors que l’Australie a été le premier pays à mettre en œuvre la mesure en décembre 2012, les conclusions de l’étude, présentées dans l’Australian and New Zealand Journal of Public Health révèlent que le paquet neutre permet aussi de réduire chez les fumeurs, la perception que certaines marques de tabac peuvent être moins nocives que d'autres.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'emballage neutre peut-il vraiment contribuer à réduire le tabagisme ou l'envie de cigarettes ? De précédentes études ont montré, que chez les fumeurs actuels, les paquets de neutres sont moins attrayants, provoquent une moindre envie et motivation d'achat, réduisent les taux de tabagisme à court terme et contribuent à augmenter la lisibilité des avertissements de santé. L'efficacité du paquet neutre commence ainsi à être documentée. Ses atouts ? Favoriser l'intention d'arrêter plus rapidement, chez l'ensemble des fumeurs ou réduire l'attrait et même le goût de la cigarette chez 2 cibles principalement, chez les jeunes femmes, et les fumeurs adolescents occasionnels. Ces paquets neutres laissent également plus de place aux avertissements de santé ou aux images choc qui ont également fait leurs preuves dans la lutte anti-tabac. Enfin, les paquets neutres ne favorisent pas les produits illicites du tabac.


Avec le paquet neutre, c'est la disparition de tous les éléments qui font la marque ou le branding et c'est plus de visibilité pour les avertissements de santé. Son premier effet qui consiste à dépouiller le paquet de son image de marque est confirmé avec cette étude qui révèle que le paquet neutre réduit ainsi de 12% les écarts de perception de nocivité entre les différentes marques. Le Dr Raglan Maddox, chercheur postdoctoral à l'Hôpital St. Michael, auteur principal de l'étude, rappelle ainsi que certains graphismes ou couleurs sur les paquets de marques vont donner aux fumeurs l'impression que leurs cigarettes sont moins nocives. L'étude menée auprès de 98 fumeurs, suivis durant 12 mois et interrogés sur leurs perceptions avant et après la mise en œuvre du paquet neutre, montre :

· une réduction significative dans la perception que «certaines marques de cigarettes sont plus nuisibles que d'autres».

· S'il n'y a pas de changement significatif dans la perception globale du « prestige », il existe une interaction de cette perception avec l'âge.

· les participants âgés de moins de 35 ans sont moins enclins, de 16,5%, à considérer certaines marques comme plus valorisantes que d'autres,

· globalement les fumeurs, en particulier ceux âgés de 18 à 29 ans, jugent le paquet neutre globalement moins attrayant.

Objectif atteint ? Ces résultats suggèrent a minima que le paquet neutre modifie les perceptions de statut ou de prestige associées avec certaines marques de tabac, un « incentive » fort en particulier chez les plus jeunes. Le paquet neutre semble de plus associé à la pensée ou préoccupation de l'arrêt du tabac.

Autres actualités sur le même thème