Vous recherchez une actualité
Actualités

COCAÏNE: Un nouveau test rapide pour la détecter

Actualité publiée il y a 2 années 2 semaines 2 jours
Analytical Methods

Ce nouveau dispositif, présenté par une équipe de l’Université de Surrey dans la revue spécialisée Analytical Methods pourrait permettre de tester, extrêmement simplement, et en toutes situations, au bord de la route par exemple, la présence de cocaïne dans la salive (et les urines). Son plus », sa capacité à détecter même de très faibles niveaux et à pouvoir apprécier la consommation précise de l’usager.

Il existe déjà quelques tests portables de détection de la cocaïne principalement basés sur des réactifs d'anticorps donc qui ne peuvent pas apporter des données quantitatives de consommation précises et peuvent aboutir à des faux-positifs.


Ces chimistes de l'Université de Surrey nous présentent, en collaboration avec Advion Ltd, un fabricant de diagnostics, ce test de détection de la cocaïne et de la benzoylecgonine, le principal métabolite de la cocaïne, dans l'urine et le liquide buccal.

Spectrométrie de masse de surface et chromatographie (Visuel ci-contre) : l'équipe démontre pour la première fois, qu'il est possible de détecter avec confiance les niveaux de cocaïne et de ses métabolites à l'aide d'un petit « spectromètre de masse » compact. Si la spectrométrie de masse de surface est déjà utilisée dans un large éventail de disciplines pour obtenir des informations chimiques à partir d'échantillons de surface, jusque-là, il n'avait pas été possible de traduire on application sous forme de diagnostic mobile simple.

Leur test utilise aussi la chromatographie pour séparer la cocaïne des autres composés, détecte ainsi la présence de cocaïne et apporte des données quantitatives sur les niveaux de cocaïne consommée. Cette méthode, qui extrait des analytes d'une surface et les sépare, permet d'obtenir ici un résultat sensible et précis.

Le niveau de sensibilité, bien en deçà de celui des tests existants, permet de détecter même de très faibles niveaux de cocaïne dans l'urine d'une personne ou dans sa salive. C'est donc une solution efficace et prometteuse pour les scénarii où la rapidité s'impose. Par la police auprès des automobilistes, sur le lieu de travail et dans les prisons…

Les chercheurs comptent d'ores et déjà élargir cette application de la technologie à la détection d'autres substances.

Autres actualités sur le même thème

Pages