Vous recherchez une actualité
Actualités

CONSTIPATION : La stimulation électrique abdominale stimule le transit intestinal

Actualité publiée il y a 4 mois 4 semaines 1 jour
Alimentary Pharmacology & Therapeutics
Environ 15% de la population des pays riches souffre de constipation chronique.

Environ 15% de la population des pays riches souffre de constipation chronique. Une alternative aux médicaments laxatifs, très prometteuse et et bien tolérée par les patients, c’est ainsi que cette équipe de l'Université Monash (Australie) présente la stimulation électrique dans le traitement de la constipation. Les résultats de cet essai clinique, présentés dans la revue Alimentary Pharmacology & Therapeutics montrent en effet une amélioration durable des symptômes et l’absence d’effets secondaires.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Plusieurs traitements de la constipation, alternatifs aux changements nutritionnels et de mode de vie et aux traitements médicamenteux, sont actuellement testés.

  • Le traitement par biofeedback à domicile avait déjà été présenté par cette équipe australienne comme une option efficace contre la constipation réfractaire aux traitements habituels : ce traitement par biofeedback effectué à domicile aide en effet environ 70% des patients à apprendre à coordonner et détendre les muscles de l'intestin et à soulager l'un des types de constipation les plus difficiles à traiter.
  • Autre alternative déjà documentée – chez l’animal-, la magnétofection, qui consiste à maintenir avec un aimant, des microARN combinés à des nanobilles métaliques au niveau du sphincter pour réguler le tonus musculaire…
  • Enfin, la thérapie interférentielle électrique transabdominale a déjà été documentée comme efficace chez les enfants mais les études chez l'adulte restent insuffisantes. L’équipe australienne a donc examiné ses effets sur les symptômes intestinaux et la qualité de vie des femmes souffrant de constipation réfractaire.
La thérapie consiste en une stimulation électrique sur l'estomac et le dos pendant 1 heure chaque jour

La stimulation électrique interférentielle transabdominale efficace à 50% contre la constipation

 

Cet essai examine la sécurité et l’efficacité de la stimulation électrique interférentielle transabdominale, chez 33 femmes souffrant de constipation réfractaire au traitement standard. Ces participantes ont reçu une stimulation électrique réelle ou fausse sur l'estomac et le dos pendant 1 heure chaque jour pendant 6 semaines. Le critère principal d’évaluation était le nombre de patients ayant ≥3 selles spontanées / semaine. Les critères d'évaluation secondaires comprenaient les scores à différents tests  (Patient Assessment of Constipation ‐ SYMptoms et Patient Assessment of Constipation ‐ Quality of Life) et un score global de sévérité des symptômes. Les participantes ignoraient si elles recevaient le traitement réel ou »placebo ». L’essai aboutit à :

 

 

  • un taux de succès de la thérapie de 53% vs 12% dans le groupe témoin ;
  • une amélioration durable des symptômes sur au moins 3 mois après la fin du traitement ;
  • l’absence totale d’effet indésirable.

 

L’idée ici, on l’a compris est de pouvoir

traiter sans médicaments une constipation réfractaire.

La stimulation électrique interférentielle transabdominale pourrait donc être une option, d’autant que la réponse à la thérapie est maintenue et la qualité de vie améliorée.

« Un traitement très prometteur qui offre aux patients une alternative bien tolérée aux médicaments laxatifs », conclut l’auteur principal, le Dr Judith S. Moore de l'Université Monash. Il reste à adapter la thérapie à un usage sécure, par le patient, à domicile.

Autres actualités sur le même thème