Vous recherchez une actualité
Actualités

CONTRACEPTION D'URGENCE: Le stérilet plutôt que la pilule

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 1 semaine
NHS et NICE

Le concept est encore mal connu, et pourtant : le stérilet est une excellente allternative à la pilule du lendemain. Car le stérilet, ou dispositif intra-utérin (DIU), s’il est le plus souvent utilisé comme contraception de long terme, peut aussi être posé après un rapport sexuel non protégé pour apporter une contraception d'urgence. Si l’association entre le délai de pose et l’efficacité contraceptive n’est pas précisément connue, dans la plupart des études menées, ce délai varie de 2 à 10 jours et en moyenne dans les 5 jours suivant les rapports, pour une efficacité quasi-totale. Cette nouvelle méta-analyse du NICE britannique (National Institute for Health and Clinical Excellence) confirme et officialise cette efficacité du stérilet, pour une contraception d'urgence.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Jusqu'à 5 jours après un rapport sexuel : il est connu depuis longtemps que le stérilet peut empêcher une grossesse non désirée jusqu'à 5 jours après un rapport sexuel non protégé, vs seulement quelques jours avec la pilule du lendemain. Le stérilet présente aussi l'avantage de fournir comme une méthode continue de contraception de très long terme : certains dispositifs peuvent même être laissés en place pendant 10 ans ... Le NICE met ici l'accent sur les avantages du stérilet en contraception d'urgence, vs les 2 pilules du lendemain actuellement disponibles :


· Norlevo® (lévonorgestrel) qui peut être prise jusqu'à 3 jours après un rapport sexuel non protégé

· EllaOne® (acétate ulipristal), une pilule à action prolongée efficace jusqu'à 5 jours après un rapport sexuel non protégé.

Le taux d'échec le plus bas : une des méta-analyses menée sur le sujet, à partir des données de 43 études, portant essentiellement sur le stérilet à base de cuivre a estimé que les femmes « équipées » d'un stérilet après rapport non protégé ont un risque de grossesse quasi-nul, de 0,14% (IC : 95% de 0,08 à 0,25%), soit une grossesse pour 1.000 DIU posés. Dans cette étude, 7.034 poses de stérilet après rapports sexuels non protégés, seules 10 grossesses ont été enregistrées…

Les directives du NICE appellent donc les médecins et professionnels de la santé de la Femme à mettre l'accent sur les meilleures pratiques médicales et à mieux informer les femmes qui demandent une contraception d'urgence sur les avantages du stérilet. Car en dépit des très nombreuses preuves de l'efficacité et des avantages du stérilet, la pilule du lendemain reste la solution privilégiée dans une très grande majorité des cas et demandes de contraception d'urgence.

Autres actualités sur le même thème