Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : PLpro, la protéine provirale à abattre

Actualité publiée il y a 1 semaine 2 heures 55 min
Nature
En identifiant cette protéine cible PLpro, l’équipe de recherche tient peut-être une stratégie anti-COVID-19 à double coup (Visuel Fotolia)

Ces scientifiques de l’Université Goethe de Francfort viennent d’identifier un talon d'Achille possible du virus SRAS-CoV-2 :

au cours du processus d’infection, le virus doit surmonter les différents mécanismes de défense du corps humain, dont la défense immunitaire non spécifique ou innée. Au cours de ce processus, les cellules du corps infectées libèrent des substances messagères appelées interférons de type 1. Ces interférons attirent les cellules T naturelles, qui tuent les cellules infectées. Mais, pour inhiber l’immunité innée de l’hôte, le virus a besoin d’une protéine virale « PLpro » à double fonction : la maturation et la libération de nouvelles particules virales et la suppression du développement des interférons de type 1. En identifiant cette protéine cible PLpro, l’équipe de Francfort tient peut-être une stratégie antivirale à double coup.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

La protéine virale PLpro (protéase de type papaïne) joue donc un rôle clé pour aider le coronavirus à infecter et à se propager chez l’hôte. Après avoir identifié cette protéine clé au cours d’expériences in vitro, sur des lignées cellulaires, les chercheurs montrent qu’en la bloquant, la production de virus est bien inhibée et la réponse immunitaire innée des cellules humaines se trouve renforcée.

 

Une stratégie thérapeutique à double effet contre COVID-19

L’auteur principal, le Dr Ivan Dikic, directeur de l'Institut de biochimie de l'hôpital universitaire de Francfort explique : « Nous avons utilisé ici un composé nommé GRL-0617, inhibiteur de PLpro, et examiné son mode d'action de très près. Nous concluons que l'inhibition de PLpro est une stratégie thérapeutique à double effet contre COVID-19 très prometteuse ».

 

De plus, la protéine virale PLpro du SARS-CoV-2 clive un gène, ISG-15 qui contribue à cette inhibition de production d'interféron de type I. Cela concorde avec les observations cliniques récentes qui montrent que le COVID-19 présente une réponse réduite à l'interféron par rapport à d'autres virus respiratoires tels que la grippe et le SRAS.

 

Bref inhiber la protéine PLpro revient à asséner « une double frappe » contre le SRAS-CoV -2.

Une toute nouvelle piste thérapeutique à suivre, donc.