Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Vitamine B6 contre tempête de cytokines

Actualité publiée il y a 6 mois 3 semaines 3 jours
Frontiers in Nutrition
La vitamine B6 (pyridoxine) pourrait contribuer à prévenir les formes graves de COVID-19 (Visuel Adobe Stock 85791306)

La vitamine B6 (pyridoxine) pourrait contribuer à prévenir les formes graves de COVID-19, ses complications dont notamment la tempête de cytokines. La vitamine B6 pourrait également dissoudre les caillots sanguins fréquemment associés au décès par COVID-19. Alors que peu de recherches encore ont regardé les effets de B6 en prévention de COVID-19, cette équipe de l’ Université d'Hiroshima apporte de premières données prometteuses, avec cet examen de la littérature publié dans la revue Frontiers in Nutrition. Les chercheurs japonais appellent les autres scientifiques à étudier son rôle possible contre la maladie.

 

"Qui aurait pensé qu'un petit composé basique comme la vitamine B6, présente dans la banane ou le poisson, pouvait être une clé de la réponse immunitaire contre le COVID-19 ?", écrivent les chercheurs dans leur communiqué. Si quelques études ont regardé les avantages des vitamines D et C et de certains minéraux comme le zinc et le magnésium pour renforcer la réponse immunitaire contre le COVID-19, la recherche sur la vitamine B6 en est à ses tout débuts. Thanutchaporn Kumrungsee, nutritionniste, révèle ici le potentiel possible de B6 à réduire les symptômes de la maladie. Le chercheur rappelle plus largement que la nutrition peut aussi être un facteur de prévention des infections.

La vitamine B6, anti-inflammatoire et anti-thrombotique

Ici, les chercheurs examinent les preuves de plus en plus nombreuses montrant que la vitamine B6 exerce un effet protecteur contre les maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète en supprimant l'inflammation, les inflammasomes, le stress oxydatif et le stress carbonyle.

La vitamine B6 est documentée comme un nutriment anti-inflammatoire et anti-thrombotique qui peut contribuer à améliorer la réponse aux infections à coronavirus et virus grippaux qui peuvent causer des lésions pulmonaires mortelles et le syndrome de détresse respiratoire aiguë.

 

La vitamine B6 pourrait ainsi à la fois lutter contre les tempêtes de cytokines, liées à une inflammation des cellules endothéliales capillaires pulmonaires, à une infiltration des neutrophiles et à une augmentation du stress oxydatif, et contre les caillots sanguins qui peuvent bloquer les capillaires, endommageant les organes vitaux comme le cœur, les poumons, le foie et les reins.

 

La carence en vitamine B6 associée à une perte de fonction immunitaire : d’autres études suggèrent que la vitamine B6 est en relation étroite avec le système immunitaire. Ses niveaux chutent toujours chez les personnes souffrant de maladies caractérisées par l'inflammation chronique comme l'obésité, le diabète et les maladies cardiaques. On sait également aujourd’hui que les personnes obèses et diabétiques encourent un risque plus élevé de forme sévère de COVID-19.

 

En apportant ces premières données sur le potentiel de la vitamine B6 à prévenir les complications de COVID-19, cette méta-analyse appelle à des essais cliniques qui pourraient confirmer cette hypothèse.

Autres actualités sur le même thème