Vous recherchez une actualité
Actualités

CRISE CARDIAQUE : Pas de petit déjeuner et dîner tardif, risque de décès multiplié par 4

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 6 jours
European Journal of Preventive Cardiology
les patients déjà victimes d’un infarctus, et qui sautent le petit-déjeuner et optent pour un déjeuner trop tardif risquent le décès, une autre crise cardiaque ou une angine de poitrine (angor) avec une incidence 4 à 5 fois plus élevée dans les 30 jours suivant la sortie de l'hôpital suite à la crise cardiaque.

Cette étude montre toute l’importance des habitudes alimentaires en matière de santé et de risque cardiaque, en particulier en cas d’antécédent d’infarctus du myocarde. Les personnes qui sautent le petit-déjeuner et dînent juste avant d'aller se coucher ont en effet un bien moins bon pronostic, après une première crise cardiaque. Ces conclusions, présentées dans l’European Journal of Preventive Cardiology, révèlent même un risque de décès fortement accru chez les personnes qui suivent à la fois ces deux « mauvaises » habitudes alimentaires.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités