Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

DERMATITE ATOPIQUE : La diagnostiquer chez le bébé avec un simple film cutané

Actualité publiée il y a 8 mois 2 semaines 4 jours
Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology
Le film permet de recueillir un échantillon de sébum pour une analyse ultérieure de l'ARN qui permet ensuite le diagnostic objectif de la dermatite (Visuel Adobe Stock 552271852)

Cette équipe japonaise de la Kao Corporation propose une nouvelle approche, simple, indolore et non invasive pour détecter chez le nourrisson à risque, et dès l’âge d’1 mois, la dermatite atopique. Le film permet de recueillir un échantillon de sébum pour une analyse ultérieure de l'ARN qui permet ensuite le diagnostic objectif de la dermatite. Ce nouveau dispositif diagnostique est présenté dans le Journal of the European Academy of Dermatology and Venereology.

 

L'eczéma est une affection cutanée inflammatoire qui affecte souvent les nourrissons dès l'âge d'1 à 2  mois. Parmi les différents types d'eczéma observés chez les nourrissons, la dermatite atopique (DA) précoce, caractérisée par un stress psychologique et des troubles du sommeil, est particulièrement préoccupante. La dermatite atopique touche ainsi 20 à 30 % des enfants dans le monde. Cet eczéma survient couramment chez les enfants et peut évoluer vers ce qu'on appelle la marche atopique ou allergique, qui fait référence à la progression de ces allergies qui commencent souvent tôt dans la vie. Une fois que l'éruption cutanée se produit, d’autres types d’allergies dont les allergies alimentaires et l'asthme peuvent se développer.

 

Un diagnostic et une intervention précoces en cas de dermatite, sont nécessaires pour préserver, plus largement, la santé psychologique et physique du nourrisson.

 

Cette nouvelle approche japonaise se rapproche d’un développement récent de dermatologues du National Jewish Health qui consiste également à recueillir sur une bande cutanée 2 biomarqueurs, IL-13 et TSLP, prédictifs de future allergie cutanée.

Une méthode révolutionnaire de « surveillance de l'ARN »

Alors qu’il reste difficile de poser un diagnostic de dermatite atopique chez certains nourrissons, en particulier à l’âge de 1 à 2 mois alors que le nourrisson est encore incapable d’exprimer ses symptômes, cette technique de « RNA monitoring » non invasive et simple permet une détection objective et non invasive. De plus la technique permet d’éviter les biopsies cutanées inutiles et toujours difficiles chez les nourrissons.

 

Une précédente étude de la même équipe avait identifié que le sébum contient des niveaux mesurables de molécules d'ARNm humaines. Les chercheurs ont donc émis l'hypothèse que l'analyse de l'expression génétique d’échantillons de sébum contenant de l'ARN pourrait révéler les caractéristiques moléculaires de la dermatite, ou sa pathogenèse sous-jacente.

L'analyse du transcriptome de la peau humaine de l'ARNm dans le sébum, ou lipides de surface de la peau prélevé à l'aide d'un simple film de transfert apporte en effet les données de niveaux de biomarqueurs fiables permettant une détection précoce de la condition, chez ces nourrissons.

 

La preuve de concept est apportée avec ce premier essai mené auprès de 98 nourrissons âgés d’1 à 2 mois, dont certains déjà diagnostiqués avec l’affection cutanée. L’analyse de l'ARNm des lipides de surface de la peau, précisément du transcriptome, révèle que :

 

  • plusieurs gènes présentent une expression différente entre les nourrissons avec et sans dermatite atopique ;
  • les nourrissons âgés d’1 mois atteints de dermatite sont caractérisés par une expression plus faible de certains gènes liés au métabolisme et à la synthèse des lipides et une expression plus élevée des gènes liés à Th2-, Th17- et Th22- , des gènes « de la réponse immunitaire ;
  • certaines de ces modifications moléculaires n’avaient jamais été documentées dans la littérature.
  • en adaptant les niveaux de ces marqueurs, l'ARN du sébum peut être utilisé pour détecter l'apparition de la dermatite très à l’avance.

 

L’un des auteurs principaux, le Dr Yamamoto-Hanada, chef de Service Allergie conclut à l’efficacité de la méthode de surveillance de l'ARN est utile pour la détection précoce de la dermatite atopique chez le nourrisson, mais aussi pour l’évaluation de la réponse au traitement.

 

 « Les nourrissons ont souvent des eczémas multiples, et connaissent des exacerbations et des rémissions répétées. Grâce à notre dispositif et à notre technique, nous pourrons initier le traitement plus rapidement, et mieux préserver la qualité de vie des nourrissons atteints et de leurs familles ».  

Plus sur le Blog Dermato
Plus sur le Blog Diagnostic
Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème