Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

DIABÈTE : 3 effets majeurs du COVID chez les patients diabétiques

Actualité publiée il y a 1 année 8 mois 3 jours
Heart and Circulatory Physiology
Des effets métaboliques et cardiovasculaires à long terme du COVID sur la santé des diabétiques (Visuel Adobe Stock 387927445)

Cette équipe de l'University of Central Florida (UCF) explore les effets à long terme du COVID-19 chez les personnes diabétiques et notamment l’augmentation possible du risque de maladie cardiaque. Cette revue de la littérature, publiée dans la revue Heart and Circulatory Physiology confirme ainsi des effets métaboliques et cardiovasculaires à long terme du COVID, sur la santé des patients diabétiques.

 

La question posée est la suivante : « si quelqu'un est génétiquement prédisposé à développer une maladie cardiaque ou la maladie d'Alzheimer, est-ce que le COVID-19 va favoriser ou accélérer le développement de cette maladie ? Ou encore l’aggraver ? ». Le Dr Dinender Singla, chercheur en médecine cardiovasculaire au Collège de médecine répond ici que le profil ou la susceptibilité de certaines personnes au diabète, les rend plus vulnérables aux complications inflammatoires post-COVID qui ont un impact sur le cœur et le cerveau :

 

« Nous pensons que le COVID-19 peut même altérer l’épigénétique d'une personne, ce qui peut favoriser la progression de la maladie et induire le développement ou l’aggravation du diabète et de comorbidités cardiaques associées ». L’auteur est un expert de l'insuffisance cardiaque, du diabète et des maladies chroniques caractérisées par une l'inflammation.

3 effets majeurs du COVID sur les patients diabétiques

L’étude examine les mécanismes et les effets possibles du COVID-19 sur les patients atteints de diabète, dont notamment l’inflammation et le développement de troubles cardiaques. Parmi les effets majeurs documentés chez ce groupe de patients,

 

  1. un dysfonctionnement cognitif, qui peut précéder la maladie d'Alzheimer ;
  2. une progression du diabète chez les patients prédiabétiques ou atteints de troubles métaboliques ;
  3. une exacerbation des complications du diabète telles que la cardiomyopathie ou le dysfonctionnement musculaire.

 

Une "nouvelle" composition cellulaire sanguine : c’est la nouvelle hypothèse qui émerge de cet examen, l'hypothèse que certains patients diabétiques infectés par le COVID-19 développent une composition cellulaire différente sanguine, par rapport aux patients diabétiques n’ayant jamais développé de COVID. Cette hypothèse incite à analyser plus avant les différences cellulaires spécifiques retrouvées chez les diabétiques avec et sans infection COVID. L’identification de ces différences dans la composition du sang ou des variations dans les cytokines, des protéines qui affectent les communications entre les cellules permettrait d’améliorer la prévention de troubles métaboliques plus avancés chez ces patients.

 

« L’incidence du diabète sera-t-elle plus élevée chez les patients infectés par le COVID-19 dans 10 ou 20 ans ? Ces patients vont-ils développer un type spécial de cardiomyopathie ou de douleurs musculaires diabétiques et ces maladies seront-elles aggravées ? Nous devons recueillir ces informations pour gérer toutes les conséquences à long terme, à ce jour encore émergentes, du COVID-19 et préparer la réponse de nos systèmes de santé ».


ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités