Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE et HORLOGE : La chrononutrition mieux que l'insulinothérapie ?

Actualité publiée il y a 8 mois 12 heures 28 min
Diabetes Care
Manger en phase avec l'horloge biologique pourrait remplacer le traitement du diabète !

Ce que nous mangeons et quand, modifie nos horloges internes et nos réponses hormonales. De précédentes études ont ainsi montré toute l’importance de la chrononutrition mais aussi de la chronomédicine pour lutter contre le développement de la maladie métabolique. Cette recherche de l'Université de Tel Aviv suggère à nouveau, ici dans la revue Diabetes Care, que manger en phase avec l'horloge biologique pourrait pratiquement remplacer le traitement du diabète. Un espoir, peut-être, pour les millions de diabétiques de type 2 qui s'injectent eux-mêmes de l'insuline, plusieurs fois par jour.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Les injections d'insuline, jusqu’à 4 fois par jour, ont au-delà du désagrément du traitement des effets secondaires non négligeables. Ainsi, l’insulinothérapie est liée à la prise de poids et à la perte de contrôle de la glycémie. Elle peut finir par déclencher un cercle vicieux de fortes doses d'insuline, de prise de poids continue avec à terme une incidence plus élevée de maladie cardiovasculaire et d'autres complications. L’équipe de l'Université de Tel Aviv a développé un régime alimentaire "hyper" calé sur l’horloge biologique qui pourrait remplacer les injections d'insuline et d'autres médicaments antidiabétiques pour de nombreux patients diabétiques.

Une régime alimentaire riche en amidon aux premières heures de la journée

Alors que le régime « diabétique » habituel est plutôt constitué de 6 petits repas répartis tout au long de la journée, l’équipe israélienne suggère de concentrer l’apport calorique -en particulier d’amidon- en tout début de journée :  un petit-déjeuner copieux, consommé tôt le matin, associé à un dîner très léger, pourrait favoriser, en effet, un équilibre du glucose et le contrôle glycémique amélioré chez les diabétiques de type 2. L’auteur principal, le Dr Daniela Jakubowicz de la faculté de médecine Sackler explique : « Nous pensons que grâce à ce régime, il sera possible pour les diabétiques de réduire considérablement, voire d'interrompre les injections d'insuline et les médicaments antidiabétiques, et de parvenir à un excellent contrôle glycémique ».

 

3M (3 meals) plutôt que 6 M ! Notre métabolisme et notre horloge biologique sont optimisés pour une « chrononutrition » de ce type, soit manger le matin avant l’activité de la journée et jeûner le soir et la nuit, avant l’endormissement. Pourtant, le régime habituel recommandé aux personnes diabétiques de type 2 consiste en plusieurs petits repas régulièrement distribués tout au long de la journée, dont une collation avant de dormir pour éviter une chute du taux de sucre pendant la nuit, explique le professeur Jakubowicz. "Pourtant ce régime constitué de 6 repas, ou « 6M » n'a pas démontré son efficacité dans le contrôle glycémique". Les diabétiques qui suivent ce régime ont toujours d'insuline et/ou de médicaments.

Cette petite étude pilote menée auprès de 29 participants atteints de diabète de type 2 a comparé le « régime 3M » calé sur l’horloge biologique, au régime plus traditionnel 6M. Le régime expérimental 3M était composé d’un repas composé de pain, de fruits et de friandises aux premières heures du matin, d’un déjeuner copieux et un dîner très léger avec peu de sucres (dont amidon). L’étude montre que :

  • le régime traditionnel « 6M » n’entraîne aucune perte de poids ni amélioration de la glycémie, ce même régime nécessite, au fil du temps, une augmentation des doses de médicaments et d’insuline ;
  • en revanche, le régime « 3M » permet à la fois une perte de poids et une amélioration substantielle de la glycémie.
  • Avec le régime « 3M », le recours aux antidiabétiques et à l'insuline est considérablement réduit.

 

 

« Certains patients ont même pu arrêter totalement l'insuline », ajoute le Pr Jakubowicz : « En outre, le régime 3M améliore l'expression des gènes de l'horloge biologique. Cela suggère que le régime 3M est non seulement efficace pour contrôler le diabète mais peut également prévenir de nombreuses autres complications telles que les maladies cardiovasculaires, le vieillissement et le cancer. Toutes des maladies médiées par les gènes de l'horloge biologique ».

 

La régulation positive de l'expression de gènes de l'horloge biologique dans le régime 3M pourrait également être le mécanisme à l'origine de son succès, car cette régulation métabolique en phase avec l'horloge améliore la sécrétion d'insuline et l'apport en sucres dans les muscles, et rétablit ainsi un métabolisme équilibré du glucose durant le jour et la nuit.

Autres actualités sur le même thème