Actualités

DIABÈTE : La rapidité du contrôle glycémique détermine le risque cardiaque

Actualité publiée il y a 1 année 4 mois 3 jours
Diabetes Care
La glycémie précoce dans le diabète de type 2 est cruciale pour le pronostic futur (Visuel Adobe Stock 277500131)

La glycémie précoce dans le diabète de type 2 est cruciale pour le pronostic futur, résume cette équipe de l’Université de Göteborg (Suède) et d’Oxford. Le message est très clair : « Les personnes atteintes de diabète de type 2 doivent contrôler rapidement leur glycémie ». Chaque année qui passe immédiatement après le diagnostic est critique en termes de risque de crise cardiaque et de décès, concluent ces experts dans la revue Diabetes Care.

 

En résumé, les niveaux de sucre dans le sang à partir du moment où le diabète de type 2 est diagnostiqué sont déterminants pour le risque de crise cardiaque et de décès. Les auteurs principaux, les Prs Marcus Lind à Göteborg et Rury Holman à Oxford, révèlent avec cette analyse, que les niveaux de sucre dans le sang au tout début de l'évolution de la maladie ont un impact beaucoup plus important sur le pronostic futur qu'on ne le pensait auparavant.

Diagnostic de diabète de type 2 et pronostic de l'infarctus du myocarde

Il s’agit ici de l’analyse des données d’un essai clé dans le diabète de type 2, la UK Prospective Diabetes Study (UKPDS) qui a évalué le rôle des niveaux de sucre dans le sang dans les premières années qui suivent diagnostic de diabète de type 2, pour le pronostic de l'infarctus du myocarde et du décès 10 à 20 ans plus tard. L’analyse conclut que :

 

  • les niveaux de sucre dans le sang au début de l'évolution de la maladie ont un impact beaucoup plus important sur le pronostic futur qu'on ne le pensait jusque-là ;
  • le ciblage des taux de sucre dans le sang selon les directives (HbA1c 52 mmol/mol ou moins) à partir du moment du diagnostic permet de réduire d’environ 20% le risque de décès à 10 à 15 ans vs un taux sanguin plus élevé (HbA1c 63 mmol/mol) ;
  • retarder le retour à une glycémie saine 10 ans après le diagnostic ne permet de réduire que de 3% le risque de décès.
  • Un traitement précoce et approprié de la glycémie dans le diabète de type 2 est crucial pour optimiser la réduction des conséquences du diabète.

 

« Le contrôle glycémique précoce détermine le pronostic ».

 

Détecter et traiter vite : cela suggère également la nécessité de se concentrer davantage sur la détection du diabète de type 2 afin de réduire le nombre d’années de vie avec une glycémie élevée non détectée.

 

« Ces nouveaux résultats fournissent également une explication mécaniste de l'effet glycémique hérité, en montrant qu’un bon contrôle de la glycémie permet de réduire considérablement les risques de complications liées au diabète ».

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités