Vous recherchez une actualité
Actualités

DOSSIER ÉLECTRONIQUE PATIENT : Son adoption par les infirmiers dépend de l’environnement de travail

Actualité publiée il y a 3 semaines 4 heures 5 min
Applied Clinical Informatics
L'accent est mis sur la manière dont un DSE complet peut améliorer les résultats en termes de qualité et d'efficience des soins de santé

Ces dernières années, aux Etats-Unis comme en Europe, le dossier de santé électronique ou Dossier Médical Partagé (DMP) a été mis en œuvre dans les hôpitaux et de nombreuses structures de santé qui ont tous adopté une forme de technologie de gestion des données patients. Désormais, l'accent est mis sur la manière dont un DSE complet peut améliorer les résultats en termes de qualité et d'efficience des soins de santé. Cependant, on sait peu de choses sur les facteurs sociotechniques pouvant influer sur la relation entre l'adoption avancée du dossier de santé électronique (DSE) et la qualité des soins. Cette étude de l’Université de Pennsylvanie School of Nursing révèle que l’environnement de travail des infirmières façonne la relation entre le DSE et la qualité des soins.

 

Ann Kutney-Lee, infirmière à la Penn Nursing -professeur agrégé en sciences infirmières- et son équipe ont examiné la satisfaction des infirmières vis-à-vis des systèmes de santé électroniques et les effets du degré d’adoption du DSE et de l’environnement de travail sur la convivialité, la coordination et la qualité des soins. L’équipe a analysé les données de plus de 12.000 infirmières montre que l’environnement de travail influe sur tous les résultats en matière d'utilisation du DES. Ainsi, les infirmières travaillant dans un environnement de qualité sont plus susceptibles de signaler leur satisfaction à l'égard des systèmes de santé électroniques, de type DES (ou DMP).

 

Dans l'ensemble,

  • 25% des infirmières déclarent être insatisfaites des systèmes d'enregistrement de données patients actuels ;
  • des pourcentages tout aussi élevés signalent également des problèmes d'utilisation ;
  • plus de la moitié des infirmières déclarent que les DSE interfèrent dans les soins aux patients ;
  • près du tiers déclarent que ces systèmes ne contribuent pas à faciliter leur pratique quotidienne ;
  • le degré déclaré d'utilisabilité apparaît directement lié à la qualité de l'environnement de travail : près de 40% des infirmières travaillant dans un environnement de travail médiocre déclarent ne pas être satisfaites du système d'enregistrement (vs <20% des infirmières travaillant dans de meilleurs environnements) ;
  • près de la moitié des infirmières travaillant dans des environnements médiocres déclarent que le système de DSE ne les aide pas à travailler efficacement (vs 25% des infirmières travaillant dans de meilleurs environnements).

 

 

Un environnement de travail de qualité est donc la condition préalable à l’adoption des systèmes de DES ou DMP par les infirmières. Cette condition contribue à la perception, par les infirmières de la convivialité et de l’apport en termes d’aide à l'amélioration des soins des systèmes de données patients.

 

Ainsi, l'effet direct du niveau d'adoption du DES/DMP est modéré et parfois rendu insignifiant après prise en compte de l'environnement de travail.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages