Vous recherchez une actualité
Actualités

DOULEUR NEUROPATHIQUE : Des nanoparticules aux cannabinoïdes pour la soulager

Actualité publiée il y a 1 année 11 mois 2 semaines
Nanomedicine
Les chercheurs montrent ici chez le rat que leur formulation à base de cannabinoïde B3, par administration orale, permet un soulagement neuropathique durant 11 jours.

La douleur neuropathique chronique causée par une maladie ou un traumatisme du système nerveux est associée une multitude de maladies dont le diabète, le cancer, la sclérose en plaques ou encore la fibromyalgie. En cas de douleur neuropathique, les fibres nerveuses lésées réagissent de façon exacerbée à des stimuli normaux transmettent des messages incorrects aux centres de la douleur dans le cerveau, entraînant une « sensibilisation périphérique et centrale ». Un dérivé de d'un cannabinoïde encapsulé dans des nanoparticules qui assurent une libération prolongée du principe actif, c’est la nouvelle formulation basée sur la nanotechnologie présentée par cette équipe espagnole pour soulager ce type de douleur et de manière durable, puisque cet effet de soulagement dure jusqu’à 11 jours.

 

Cette équipe de recherche du département « I+DNanomed » de l'Université de Séville a même breveté cette formulation innovante basée sur la nanotechnologie avec la biotech GB Sciences.

Ce dérivé d'un cannabinoïde encapsulé dans des nanoparticules assure un soulagement prolongé de la douleur

 

Les chercheurs montrent ici chez le rat que leur formulation à base de cannabinoïde B3, par administration orale, permet un soulagement neuropathique durant 11 jours. Le principe est l’encapsulage de ce dérivé dans un composite à matrice polymère. C’est cette enveloppe polymère qui permet de prolonger l'effet thérapeutique tout en réduisant la dose de médicament nécessaire. De plus, l’encapsulage permet d’éviter que les agents actifs ne traversent la barrière hémato-encéphalique, ce qui supprime tout effet psychoactif.

Certes on connaissait le principe, mais dans ce cas précis, ce développement représente une avancée très importante en regard de la prévalence élevée de la douleur chronique. De plus, ce mode de délivrance se révèle plus efficace que d'autres méthodes, telles que l'inhalation ou l'ingestion.

Autres actualités sur le même thème