Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE: Du magnésium pour calmer la douleur et éclaircir le cerveau

Actualité publiée il y a 3 années 3 mois 1 jour
Journal of Integrative Medicine

Un magnésium un peu particulier, le magnésium-L-thréonate ou « mmfs-01 », développé par Neurocentria, Inc., une société pharmaceutique, révèle ses premières preuves d’efficacité contre la déficience cognitive légère liée à l’âge. La recherche suggère que ce magnésium pourrait aussi contribuer à traiter la douleur de la fibromyalgie. Des conclusions présentées dans le Journal of Integrative Medicine, d’autant plus prometteuses, que des formes de magnésium similaires sont déjà disponibles.

La fonction cognitive a tendance à décliner, lors du vieillissement « normal » et ce déclin s'explique par une diminution de la capacité des cellules du cerveau à former des synapses et donc à communiquer entre elles. C'est ce qui est constaté, pour d'autres causes, dans la maladie d'Alzheimer. Des études sur l'animal ont déjà montré qu'une façon d'augmenter le nombre et la fonction des synapses est d'élever les niveaux de magnésium dans le cerveau. Lorsque des scientifiques élèvent ces niveaux de magnésium dans le cerveau de rats de laboratoire, ils deviennent plus rapides dans l'exécution de certaines tâches. Le « problème » est que la plupart des formes de magnésium par voie orale ne passent pas facilement du sang au cerveau.


Une nouvelle forme de magnésium qui parvient jusqu'au cerveau : cette forme, mise au point par une équipe de recherche du MIT est le magnésium-L-thréonate, développé sous le nom de marque de mmfs-01. Un essai récent, présenté dans la revue Alzheimer's and Dementia, montre que mmfs-01, à raison de 1,5 à 2 g par jour, en doses fractionnées, est capable de contrer la déficience cognitive liée à l'âge, en seulement 6 semaines et de manière continue et significative, chez les participants humains âgés de 50 à 70 ans. Or si Mmfs-01 n'est pas encore disponible, il existe déjà un magnésium-L-thréonate "générique" et d'autres formes, écrivent les auteurs, le seront bientôt. Aucun effet secondaire majeur n'a été constaté.

Un second effet de réduction des douleurs : chez des patients atteints de fibromyalgie ou de syndrome de fatigue chronique, une étude de la Mayo Clinic montre que le magnésium-L-thréonate, pris 2 fois par jour pendant trois semaines, sous forme de pulvérisation, réduit à la fois la douleur et ce « brouillard de cerveau » fréquent dans la maladie. Cet effet s'explique par la capacité du magnésium à inhiber l'activité des récepteurs NMDA. Leur activation participant au mécanisme qui déclenche les douleurs de la fibromyalgie. Les auteurs suggèrent que les patients atteints de fibromyalgie et/ou de syndrome de fatigue chronique en parlent avec leur médecin. En particulier, en raison dans certains cas de contre-indications (ex : dysfonction rénale), à prendre du magnésium.

Autres actualités sur le même thème