Vous recherchez une actualité
Actualités

e-CIGARETTE : 5 vérités simples et bonnes à connaître

Actualité publiée il y a 1 mois 2 jours 13 heures
CMAJ
e-cigarette, quel est le rapport bénéfice-risque ?

Cet article basé sur une revue de la littérature portant sur les effets des cigarettes électroniques sur la santé, rappelle les quelques certitudes concernant ces systèmes de distribution électronique de nicotine, encore récents, très divers et non réglementés. Quelques certitudes seulement, destinées aux patients comme aux médecins, car les études restent mitigées et le phénomène très récent. Cependant ces 5 points essentiels documentés dans le Canadian Medical Association Journal donnent un bon avant-goût des risques encore émergents en regard d’un rôle très discutable mais possible, dans le sevrage tabagique (Visuel).

 

Le contexte de cette analyse de la littérature, le Canada, illustre parfaitement la hausse dramatique de l’utilisation des e-cigarettes chez les jeunes notamment.

  • Au Canada, le taux d’utilisation est passé, chez les jeunes âgés de 16 à 17 ans de 29,3% en 2017 à 37% en 2018. De plus, la prévalence et la fréquence du vaping a également augmenté chez les fumeurs expérimentés et les nouveaux fumeurs, une augmentation majoritairement corrélée au succès de l'utilisation des cigarettes électroniques JUUL qui sont à forte concentration de nicotine. On peut considérer que cette augmentation de l’usage de la e-cigarette vaut pour un grand nombre de pays :
  • aux Etats-Unis, les données de de l’étude « Monitoring the Future » 2019 menée auprès d’un échantillon représentatif au niveau fédéral de lycéens, révèle une hausse alarmante de la consommation de cigarettes électroniques par rapport à l’année précédente. L’augmentation est même significative d’un mois sur l’autre depuis 2018. En 2019, la prévalence du vaping avec nicotine du mois précédent excède 1 lycéen sur 4 en terminale et 1 sur 11 en 3ème.
  • En France enfin, plus de 50% des jeunes de 17 ans ont déjà utilisé une e-cigarette au cours de leur vie. Chez les jeunes, l’usage de la cigarette électronique demeure essentiellement occasionnel : le vapotage dans le mois concerne environ 17% des adolescents (Source OFDT).

Les effets documentés de la e-cigarette ne constituent aujourd'hui que la pointe de l’iceberg

Indiciblement associée au tabagisme : il est constant aux débats animés portant sur ce dispositif, que son usage est fortement associé à l'initiation et à la poursuite du tabagisme. Les données actuelles -documentées par les auteurs- indiquent que chez les 14 à 30 ans, les non-fumeurs qui utilisent des cigarettes électroniques ont plus que triplé (23,2% vs 7,2%) sur un suivi d’un an (2014-2015) et que sur 6 non-fumeurs utilisant des cigarettes électroniques, 1 se mettra à fumer. En France, seuls 4,0 % des expérimentateurs d’e-cigarette n’ont jamais fumé et 60% des adultes utilisateurs quotidiens d’e-cigarette sont également fumeurs quotidiens de « vraies » cigarettes. Un récent essai clinique randomisé, cité par les auteurs, fournit également des preuves de ce lien entre cigarette électronique et tabagisme : les non-fumeurs âgés de 14 à 30 ans qui expérimentent la cigarette électronique multiplieraient ensuite par 3 leur consommation de cigarettes.

 

Un substitut nicotinique pour cesser de fumer ? Quelques études ont fait valoir les avantages des cigarettes électroniques pour arrêter de fumer, des avantages majoritairement constatés chez les fumeurs actuels et réguliers.

 

Un usage non réglementé, des risques encore insoupçonnés : la composition variable des liquides et la récence du phénomène rendent extrêmement complexe l’évaluation de leur impact sur la santé. Cependant, des effets néfastes sont largement documentés ces dernières semaines, dont le risque de dépendance et de multiples effets pulmonaires. Des risques qui ne constituent que la pointe de l’iceberg, soulignent ces chercheurs, qui estiment qu’il faudra des années encore pour apprécier les risques directs pour la santé causés par l'utilisation des cigarettes électroniques. On commence en effet tout juste à définir le spectre des lésions pulmonaires associées au vaping.

Aujourd’hui, cependant, seules quelques affirmations peuvent être soutenues :

 

5 points essentiels sur la cigarette électronique :

  • l'utilisation de la cigarette électronique est toujours en augmentation ; 
  • l'utilisation de la e-cigarette est fortement associée à l’expérimentation et à la poursuite du tabagisme ;
  • dans certains cas néanmoins, la cigarette électronique peut être un outil supplémentaire pour arrêter de fumer ;
  • ces dispositifs non réglementés sont dangereux pour la santé et tous les risques n’ont pas encore été identifiés ;
  • les médecins devraient interroger les patients sur l'utilisation de la cigarette électronique qui peut expliquer certaines maladies ou résultats de santé.

Autres actualités sur le même thème