Vous recherchez une actualité
Actualités

e-CIGARETTE: Ses saveurs bonbon font fondre les adolescents

Actualité publiée il y a 3 années 10 mois 2 jours
Tobacco Control

Avec plus de 7.700 saveurs différentes, le e-cigarettes aromatisées ont des arguments pour séduire les plus jeunes, constate cette étude de l’Université de Cambridge. Cette enquête menée chez 500 collégiens britanniques, publiée dans l'excellente revue Tobacco Control, révèle que les adolescents ont plus susceptibles de se mettre au vaping avec les e-cig aromatisées. Un appel à mieux réglementer leur publicité.

Il s'agit d'un essai contrôlé randomisé (RCT), qui a regardé comment 598 écoliers, âgés de 11 à 16 ans, répondaient à différentes annonces de e-cigarette. Les participants ont été répartis en 3 groupes et ont reçu soit 12 annonces de e-cigarettes aromatisées, soit 12 annonces de e-cigarettes classiques, soit rien du tout. Les chercheurs ont évalué l'envie de tabagisme et de e-cigarette, en demandant aux participants de l'autoévaluer sur une échelle de 1 à 5. Les chercheurs ont également évalué la perception des méfaits du tabac, du niveau de dangerosité des différents niveaux de tabagisme (moins de 5 cigarettes, plus de 10 par jour etc…) et la susceptibilité à l'expérimentation du tabac ("Si un de vos amis vous offrait une cigarette, la fumeriez-vous ? »). Enfin, les chercheurs ont pris en compte l'expérience du tabagisme et des e-cigarettes chez ces jeunes. L'analyse révèle :


· des différences dans les réponses en fonction de l'histoire du tabagisme ou des antécédents d'utilisation des e-cigarettes,

· « l'appel du tabagisme » apparaît comme faible dans les 3 groupes expérimentaux, sans différence significative entre les groupes, suggérant -à confirmer- que des publicités pour l'e-cigarette ne donnent pas forcément envie de fumer des cigarettes classiques,

· dans l'ensemble, les méfaits du tabagisme sont perçus comme faibles,

· dans l'ensemble, la sensibilité au tabagisme apparaît forte,

· il existe des différences notables dans « l'appel des annonces de e-cigarette » et dans l'intention d'achat selon les publicités : Les enfants exposées à des annonces de e-cig aromatisées les trouvent beaucoup plus attrayantes et montrent une intention plus marquée d'acheter ces produits, vs les enfants qui ont vu les annonces de e-cig non-aromatisées.

Ainsi, l'étude suggère que si exposition à des publicités pour les cigarettes électroniques ne semble pas augmenter l'attrait du tabagisme chez les jeunes, la publicité pour les e-cigarettes aromatisées suscite un plus grand attrait et une intention d'achat plus marquée.

Les saveurs sont donc bien confirmées comme un « incentive » majeur dans l'expérimentation de la cigarette électronique chez les jeunes.

Autres actualités sur le même thème