Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

e-CIGARETTE : Une aide au sevrage tabagique sans danger durant la grossesse ?

Actualité publiée il y a 2 mois 3 semaines 7 heures
Addiction
L'étude soutient en effet l’utilisation de la cigarette électronique, par les femmes fumeuses, afin de les aider à arrêter le tabac durant leur grossesse (Visuel Adobe Stock 650105167)

Cette étude, dirigée par une équipe de l’Université Queen Mary de Londres soutient en effet l’utilisation de la cigarette électronique, par les femmes fumeuses, afin de les aider à arrêter le tabac durant leur grossesse. Les conclusions, publiées dans la revue Addiction, confirment l’efficacité de substitution des cigarettes électroniques et une absence de risque pour les femmes enceintes et leurs bébés.

 

Cette analyse de données d'essais menés auprès de femmes fumeuses enceintes est l’une des rares études à avoir abordé la question de la substitution nicotinique durant la grossesse. Elle confirme que l’utilisation régulière de produits de substitution nicotinique pendant la grossesse n'apparaît  pas associée à des événements indésirables ou à de mauvaises issues ou résultats de la grossesse.

 

L'étude est menée par des chercheurs de l'Université Queen Mary de Londres avec des collègues de d’autres instituts de recherche britanniques, de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) et de l'Université d'Édimbourg. Il s’agit de l’analyse des données de l'essai contrôlé randomisé Pregnancy Trial of E-cigarettes and Patches (PREP), soit de plus de 1.100 fumeuses enceintes suivies dans 23 hôpitaux en Angleterre et 1 service antitabac en Écosse.

 

L’équipe a comparé les issues et résultats de grossesse chez les femmes qui consommaient ou non, pendant leur grossesse, de la nicotine sous forme de cigarettes électroniques (CE) ou de patchs ou autres dispositifs de substitution. Les chercheurs ont pris en compte les antécédents de tabagisme des participantes et mesuré leurs taux de cotinine salivaire au début et à la fin de la grossesse. Les symptômes respiratoires, le poids de naissance et d’autres résultats de naissance ont également été pris en compte. L’analyse révèle que :

 

  • les cigarettes électroniques sont plus couramment utilisées chez ces participantes fumeuses et enceintes, que les patchs à la nicotine (47 % contre 21 %) ;
  • l’utilisation de la cigarette électronique semble réduire les infections respiratoires probablement parce que ses principaux ingrédients, l'aérosol, le propylène glycol et la glycérine ont des effets antibactériens. Cet effet devra être confirmé par d’autres études, notent les chercheurs ;
  • les participantes ayant à la fois fumé et utilisé un produit de substitution nicotinique pendant leur grossesse ont donné naissance à des bébés ayant le même poids de naissance que les femmes qui fumaient seulement ;
  • les bébés nés de femmes qui se sont abstenues de fumer pendant la grossesse ne différaient pas en termes de poids de naissance, que leurs mères aient utilisé ou non un produit de substitution nicotinique ;
  • plus largement, l’utilisation régulière de produits à base de nicotine n’apparaît associée à aucun effet indésirable chez la mère ou son bébé.

 

L’auteur principal, le professeur Peter Hajek du Wolfson Institute of Population Health de l'Université Queen Mary commente ces résultats : « L'essai apporte des réponses à 2 questions importantes, l'une pratique et l'autre concernant notre compréhension des risques liés au tabagisme :

 

  1. Les cigarettes électroniques peuvent aider les fumeuses enceintes à arrêter de fumer durant leur grossesse, sans risquer d’effets indésirables détectables, par rapport à l'arrêt du tabac sans substitution nicotinique ; l'utilisation de produits contenant de la nicotine pour arrêter de fumer pendant la grossesse semble donc sans danger ;
  2. les méfaits du tabagisme sur la grossesse, du moins en fin de grossesse, semblent être dus à d'autres composés chimiques, des composés présents dans la fumée du tabac plutôt que dans la nicotine.

 

Fumer pendant la grossesse est un problème de santé publique majeur et les produits contenant de la nicotine peuvent aider les femmes enceintes à arrêter de fumer, mais certains cliniciens sont réticents à conseiller des substituts nicotiniques, dont la cigarette électronique pendant la grossesse. Cette étude apporte des preuves supplémentaires et rassurantes selon lesquelles les composés  chimiques de la fumée de tabac seraient responsables, plus que la nicotine, des méfaits du tabagisme ».

Plus sur le Blog Addictions

Autres actualités sur le même thème