Vous recherchez une actualité
Actualités

ECG : L’électrocardiogramme mobile qui laisse une main de libre

Actualité publiée il y a 2 mois 2 semaines 3 jours
EHRA 2019
Ce nouveau type d'électrocardiogramme (ECG) mobile utilise les signaux de l'oreille et d’une seule main pour contrôler le rythme cardiaque.

Les électrocardiogrammes (ECG) mobiles offrent l’opportunité majeure de détecter facilement la fibrillation auriculaire, le trouble du rythme cardiaque le plus répandu, et de prévenir les accidents vasculaires cérébraux et de réduire le nombre d’hospitalisations. Tous les appareils portables disponibles dans le commerce nécessitent les deux mains, mais que se passe-t-il si des symptômes se manifestent au volant ? Cet ECG laissant libre une des 2 mains libre, pourrait alors être utilisé, écrivent les chercheurs, -même si son utilisation impliquerait alors de lâcher le volant d’une main...

 

Ce nouveau type d'électrocardiogramme (ECG) mobile utilise les signaux de l'oreille et d’une seule main pour contrôler le rythme cardiaque. Il vient d’être présenté lors du congrès de l'EHRA 2011 organisé par l’European Society of Cardiology pour utilisation par les conducteurs, les pilotes, les athlètes et les militaires. L’auteur principal, le Dr Raffaele De Lucia, de l’hôpital universitaire de Pise (Italie), explique que pour la première fois ce sont les signaux de l’oreille qui sont utilisés pour la détection du signal ECG.

 

L'étude est menée auprès de 32 volontaires en bonne santé qui ont subi d’abord un ECG par méthode standard qui utilise l'index et le majeur de chaque main. Un second ECG a été réalisé à l'aide de l'index et du majeur de la main gauche et d'un clip fixé à l'oreille gauche (visuel). Tous les ECG ont été imprimés et analysés par 2 cardiologues ignorant la méthode utilisée. Aucune différence n'est détectée dans les résultats ECG obtenus selon les 2 méthodes.

 

L'oreille pour la détection du signal ECG : l’oreille peut ainsi être utilisée pour la détection du signal ECG chez l'adulte en bonne santé et les chercheurs mènent actuellement d'autres études pour valider cette méthode chez les patients souffrant d'arythmie cardiaque.

 

Une utilisation élargie : ce nouveau dispositif portable ECG à dérivation unique laisse une main libre, ce qui élargit son utilisation. En plus de détecter une fibrillation auriculaire non diagnostiquée auparavant, il pourrait être utilisé pour évaluer les performances physiques pendant l'exercice, prévenir les évanouissements et contrôler le cœur pendant l'apparition de symptômes tels que les vertiges et l’essoufflement. Enfin, ce pourrait être un dispositif de surveillance plus pratique pour les patients déjà diagnostiqués avec des problèmes cardiaques tels que la fibrillation auriculaire.

Autres actualités sur le même thème