Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉPILEPSIE: Un nouveau GPS cérébral pour guider la chirurgie

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 3 semaines
Scientific Reports

Mieux identifier et de manière ultra-précise où opérer, le potentiel de cette nouvelle technique, une sorte de GPS pour le traitement chirurgical de l’épilepsie est évident. Une avancée considérable dans le traitement global de la maladie, étant donné le potentiel de la chirurgie et les 30 à 40% de patients épileptiques réfractaires aux médicaments. Un développement présenté dans les Scientific Reports, qui va aider considérablement les chirurgiens et neurologues à évaluer la contribution relative des différentes zones du cerveau dans le développement des crises, pour une intervention mieux ciblée.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Dans le traitement de l'épilepsie, la chirurgie n'est pas l'option privilégiée, et pourtant, plusieurs études ont montré son efficacité - ainsi que sa sécurité : une étude menée pour la Ligue Internationale Contre l'Epilepsie (LICE) de 2012, publiée dans la revue Epilepsia, conclut que la chirurgie permet de supprimer les crises chez près d'un patient épileptique sur 2, et parvient à améliorer la qualité de vie de 80% d'entre eux. Cette nouvelle recherche de l'Université d'Exeter présente une nouvelle technique qui pourrait révolutionner le traitement chirurgical de l'épilepsie et convaincre ainsi les patients récalcitrants.


L'équipe, dirigée par le Dr Marc Goodfellow et le PrJohn Terry a mis au point cette méthode qui permet d'identifier les régions spécifiques du cerveau où se déclenchent exactement les crises : aujourd'hui, les équipes de chirurgie vont enregistrer l'activité électrique à la surface du cerveau pour tenter d'identifier les zones sources. Cependant, ces approches ne sont que partiellement efficaces puisque la chirurgie s'avère efficace chez un patient opéré sur 2. La nouvelle méthode utilise une modélisation mathématique sophistiquée qui va permettre de mieux distinguer les zones à la source des crises. La technique, développée à partir des enregistrements électriques de 16 patients sévèrement épileptiques, apporte l'espoir d'accroître considérablement les taux de réussite chirurgicale.

Ø Les patients, qui ont subi une intervention chirurgicale dans une clinique en Suisse et donc les zones opérées correspondaient aux résultats du modèle prédictif, ont tous obtenu de bons résultats.

« Nous avons pu comparer, pour la première fois, les prédictions faites par notre modèle informatique à partir des enregistrements du cerveau préopératoires, avec les résultats post-opératoires de ces patients atteints d'épilepsie. Nous confirmons une excellente correspondance entre les prédictions de notre modèle et les résultats réels obtenus avec la chirurgie ».

Autres actualités sur le même thème