Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ÉPUISEMENT PROFESSIONNEL : Hausse continue chez les professionnels de santé

Actualité publiée il y a 4 mois 3 semaines 3 jours
JAMA Network Open
 Une tendance qu’il s’agit d’inverser de toute urgence, non seulement pour les praticiens eux-mêmes mais aussi parce qu’elle représente une menace pour la capacité du système de santé à apporter des soins de qualité (Visuel Adobe Stock 330764639)

Cette équipe de médecins du Massachusetts General Hospital (Boston) suit la tendance de la prévalence de l’épuisement professionnel chez les médecins. L’étude, publiée dans le JAMA Network Open, suggère un taux d'épuisement professionnel à la hausse -ici aux États-Unis. Une tendance qu’il s’agit d’inverser de toute urgence, non seulement pour les praticiens eux-mêmes mais aussi parce qu’elle représente une menace pour la capacité du système de santé à apporter des soins de qualité. Une préoccupation généralisable à l’ensemble des systèmes de santé dans le monde.

 

L’épuisement professionnel des médecins est décrit comme un état d’épuisement émotionnel, physique et mental causé par un stress prolongé au travail. Ses causes, multifactorielles, comprennent notamment une perte d’autonomie dans la décision, une charge de travail trop élevée et un mauvais équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Il a été démontré que les médecins et les professionnels de santé souffrant d’épuisement professionnel sont plus susceptibles de commettre des erreurs médicales. Leurs patients déclarent également des scores de satisfaction plus faibles. Enfin, ces mêmes professionnels souffrant d’épuisement ont des taux d’absentéisme plus élevés. Ainsi, au-delà de la souffrance émotionnelle des personnels de santé, l’épuisement professionnel exacerbe la baisse de qualité des soins et accroît la pénurie déjà problématique de médecins et de professionnels, dans certains domaines et spécialités, ou dans certains territoires.

 

L’étude, menée auprès de 1.373 médecins couverts par 3 vagues d'enquête (2017, 2019 et 2021) a cherché à préciser l’évolution du taux d'épuisement professionnel chez les médecins au cours des 5 dernières années. Les participants représentaient différentes spécialités cliniques et une gamme complète de types de carrières. 4 domaines étaient pris en compte, la carrière des médecins et leur satisfaction en matière de rémunération, le bien-être des médecins, leur charge de travail administratif et le leadership. L'épuisement professionnel a été évalué à l'aide de l’échelle Maslach Burnout Inventory. Une mesure binaire d'épuisement professionnel a été utilisée, qui définit l'épuisement professionnel comme un score élevé dans 2 des 3 sous-échelles d'épuisement professionnel : épuisement, cynisme et efficacité personnelle réduite. L’analyse révèle :

 

  • que 1.373 médecins soit 73 % de la cohorte initiale de 2017 ont participé à l’ensemble de l’étude ;
  • l’épuisement professionnel est passé de 44 % en 2017 à 42 % en 2019 avant d’augmenter à 51 % en 2021.
  • des taux d'épuisement professionnel significativement plus élevés chez les femmes médecins vs leurs homologues masculins ;
  • des taux d'épuisement professionnel significativement plus élevés chez les médecins de soins primaires vs médecins spécialistes ;
  • des taux d'épuisement professionnel significativement plus élevés chez ceux ayant 10 ans d'expérience vs leurs homologues ayant plus d'expérience.

C’est donc un nouveau modèle de l’épuisement professionnel qui émerge avec cette analyse,

avec des préoccupations particulières sur l’installation de jeunes médecins et la pérennité de l’accessibilité aux soins primaires.

Plus sur le Blog Exercice Pro

Autres actualités sur le même thème