Vous recherchez une actualité
Actualités

ESCARRE et DÉNUTRITION: L'intérêt des micronutriments dans la gestion des plaies

Actualité publiée il y a 3 années 7 mois 5 jours
Annals of Internal Medicine

Plusieurs nutriments, tels que l'arginine (acide aminé), le zinc, la vitamine A, la vitamine E et la vitamine C, jouent un rôle clé dans la cicatrisation des plaies et la préservation de la santé des tissus. Quelques études dont cette recherche présentée dans les Annals of Internal Medicine suggèrent qu’une supplémentation raisonnable en ces différents nutriments pourrait faciliter la cicatrisation des plaies, en particulier, les plaies chroniques, escarre ou ulcère, chez le patient plus âgé.

Certains acides aminés, comme l'arginine, peuvent permettre de soutenir la synthèse du collagène et favoriser ainsi l'épithélialisation et la fermeture de la plaie. En effet, en cas de traumatisme, de stress par blessure thermique, de septicémie, de chirurgie ou de plaies chroniques, les acides aminés ont un rôle essentiel à jouer : les besoins, dans ces situations sont généralement supérieurs à la capacité du corps à les produire. Ainsi, l'apport par supplémentation de ces acides aminés (arginine, cystéine, glutamine) peut être bénéfique.


- L'arginine favorise la production d'oxyde nitrique, ce qui augmente le flux sanguin et favorise la réponse immunitaire, la synthèse du collagène, et le transport des autres acides aminés dans les cellules.

- La vitamine C joue un rôle clé dans la réparation et la régénération tissulaires, et favorise aussi l'absorption du fer et l'activation de cuivre.

- La vitamine E, comme la vitamine C est un antioxydant qui permet de neutraliser le stress oxydatif.

- Le zinc, également un anti-oxydant favorise la promotion de la synthèse protéique et la croissance cellulaire.

- Le cuivre, enfin, est essentiel à la « réticulation » des fibres de collagène pour régénérer les tissus.

2 études* multicentriques randomisées contrôlées par placebo ont regardé chez des patients souffrant de malnutrition ou d'ulcère (escarres) de pression, les effets de ces différents nutriments sur les taux de cicatrisation, via un supplément oral combiné, sous forme de boisson, à haute teneur en protéines, dont l'arginine, en vitamine C, vitamine E, zinc et cuivre. La supplémentation a été combinée avec les soins de plaie standard.

L'expérience montre que la supplémentation permet de réduire considérablement la taille de l'escarre, vs groupe témoin. Bref, les 2 études concluent à l'efficacité de ces nutriments dans la cicatrisation des plaies, avec, très probablement un effet synergique des différents composants.

Ainsi, la supplémentation, notamment à base d'arginine est une option à considérer, en seconde intention, après une nutrition enrichie en calories et en protéines pour répondre aux besoins d'un patient dénutri. Lorsque les besoins nutritionnels ne peuvent être satisfaits avec un tel régime alimentaire seul, lorsque les escarres sont multiples, il est temps d'envisager un complément riche en protéines, arginine et oligoéléments, concluent les chercheurs.

Autres actualités sur le même thème