Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

EXERCICE : La betterave, un booster de force musculaire ?

Actualité publiée il y a 1 année 5 jours 21 heures
Acta Physiologica
Allié de l’exercice et facteur de force musculaire, le nitrate alimentaire, retrouvé  dans la betterave, pourrait être un aliment ou un complément alimentaire très bénéfique aux personnes qui pratiquent l’exercice, mais pas seulement (Visuel Adobe Stock 268773473).

Allié de l’exercice et facteur de force musculaire, ennemi de la sarcopénie et autres maladies neuromusculaires, le nitrate alimentaire, retrouvé à forte concentration dans la betterave et dans le jus de betterave, pourrait être un aliment ou un complément alimentaire très bénéfique aux personnes qui pratiquent l’exercice, mais pas seulement. Cette équipe de nutritionnistes de l’Université d’Exeter décrypte, plus largement comment notre corps convertit le nitrate alimentaire que nous ingérons en oxyde nitrique utilisé ensuite par nos cellules.

 

De précédentes études ont suggéré qu’une augmentation du nitrate dans les tissus et les liquides organiques après l'ingestion de nitrate alimentaire peut permettre d’améliorer les performances physiques. On savait ainsi que le nitrate alimentaire favorise l'exercice, à la fois en stimulant l'endurance et en facilitant une pratique de haute intensité, cependant il restait encore beaucoup à apprendre sur la manière dont notre corps utilise à bon escient ce nitrate alimentaire.  

 

L’étude retrace « le parcours » du nitrate ingéré chez 10 participants en bonne santé, invités à pratiquer un exercice intense. L’objectif étant de découvrir où dans l'organisme, le nitrate alimentaire est actif et quels sont les mécanismes à l'œuvre :

 

  • 1 heure après l’ingestion du nitrate, les participants ont été invités à effectuer 60 contractions du quadriceps à une intensité maximale et pendant 5 minutes sur une machine ;
  • l’équipe observe alors une augmentation significative des niveaux de nitrate dans les muscles ;
  • l’équipe décrypte l’évolution et l’action du NO3 , dans la salive, le sang, les muscles et l'urine des participants ;
  • cette augmentation des nitrates induit une augmentation de la force musculaire de 7 %- vs placebo.

 

Au-delà de l’analyse de l’action du nitrate alimentaire dans tout le corps, l’étude confirme son effet sur les performances musculaires humaines.

 

« L’étude fournit la première preuve directe de l’importance des niveaux de nitrate musculaire pour la performance physique, probablement en agissant comme une source d'oxyde nitrique », conclut l’auteur principal, le Dr Barbora Piknova, chercheur aux NIH.

 

Avec des implications non seulement dans le domaine du sport et de l'exercice, mais probablement aussi pour le traitement de certaines maladies neuromusculaires et métaboliques liées à une carence en oxyde nitrique.

Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème