Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE : 25ème Journée Mondiale, à Tours aussi !

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 1 semaine
CHU de Tours

Entre 2 % et 6 % de personnes en France sont touchées par la fibromyalgie, majoritairement des femmes, mais également des enfants, des adolescents ou des jeunes adultes ainsi que des personnes âgées. Le vendredi 25 mai 2018, à l’occasion de la 25ème Journée Mondiale de la Fibromyalgie (date officielle le 12 mai), les personnels du CHU de Tours et de l’association Fibromyalgie Agir Ensemble vous accueillent à leur stand d’informations sur la fibromyalgie, ouvert à tous et sans inscription préalable entre 10h et 16h dans le hall de B1A à l’Hôpital Bretonneau au CHU de Tours.

 

La fibromyalgie est une maladie caractérisée par des douleurs diffuses chroniques et une hypersensibilisation centrale entrainant une très grande fatigue, des troubles du sommeil, des paresthésies, colopathies, céphalées etc ... Ce qui en fait une maladie complexe et souvent invalidante souvent accompagnée d’une déficience cognitive. Bien qu’évoquée au début du siècle dernier, la fibromyalgie n’a été reconnue que tardivement, en 1992 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), puis en France par l’Académie de Médecine, la Haute Autorité de Santé et finalement l’Assurance maladie. En mai 2016, une commission d’enquête parlementaire a été créée, et en octobre elle a déposé un rapport comprenant 20 propositions visant à reconnaître la fibromyalgie comme une maladie, augmenter l’effort de recherche, former les personnels de santé, favoriser les traitements non médicamenteux, instituer un parcours de soins et harmoniser et développer la prise en charge.

 

 

Les critères diagnostiques établis en 1990 par l’American College of Rheumatology ont été affinés en 2010 et 2016 pour un diagnostic prenant un peu plus en compte le discours du patient lors de l’examen clinique. Le diagnostic est dit d’élimination. Il peut être établi par un rhumatologue, un généraliste ou un neurologue. Les symptômes douloureux varient d’un sujet à l’autre tant dans leur intensité que dans leur

Fréquence, d’où la complexité du diagnostic.

 

 

La prise en charge est nécessairement pluridisciplinaire en rhumatologie, en neurologie, par des techniques manuelles diverses et variées, la relaxation, ainsi que l’aide d’un psychologue lorsque la douleur devient trop difficile à gérer dans la vie quotidienne, ce que proposent les centres de la douleur des établissements de santé.

 

La recherche progresse dans l’étude de la fibromyalgie et il est mis en évidence des anomalies sur les circuits et l’interprétation de la douleur par le cerveau chez la personne fibromyalgique.

 

RV le Vendredi 25 mai 2018 entre 10h et 16h au stand d’informations situé dans le hall de B1A à l’Hôpital Bretonneau au CHU de Tours.

Autres actualités sur le même thème