Vous recherchez une actualité
Actualités

FITNESS en immersion : Plus de résultats, moins d’efforts et beaucoup de satisfaction

Actualité publiée il y a 2 années 1 mois 3 semaines
Medicine & Science in Sports & Exercise
Joindre le visuel à l'audio pour mieux performer

Mais que propose de plus cette nouvelle technologie de remise en forme qui augmente la satisfaction et diminue l'effort perçu ?  Des effets visuels, qui combinés à une séance d'entraînement structurée créent une sorte d’immersion qui favorise l’entrainement cardio sans sensation d’effort lié au niveau élevé d'intensité. Des données publiées dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise, présentées à la Conférence annuelle de l’American College of Sports Medicine 2017 qui confirment l’effet entraînement du visuel comme de l’audio dans la pratique de l’exercice.

 

Car ici c’est l'ajout d'effets visuels à la séance d'entraînement qui réduit l’effort perçu chez les participants et notamment les débutants : « Les résultats démontrent que ces séances d’immersion constituent un environnement idéal pour le fitness collectif, en particulier pour les nouveaux arrivants qui vont devoir atteindre une zone de fréquence cardiaque plus élevée pour en bénéficier ».

 

En « immersion », moins d’effort perçu, plus de satisfaction : l'analyse montre en effet que les niveaux de difficulté ressentis par les participants sont significativement plus élevés pour les participants des groupes « audio seul » vs séance « immersive ». Les 20 participants débutants évaluent leur taux d’effort (rate of perceived exertion ou RPE) 10% plus élevé et les 20 participants déjà entraînés 15% plus élevé dans la classe audio vs classe immersive. Enfin, les participants débutants rapportent une plus grande satisfaction pendant la classe immersive vs audio uniquement.

 

Même durée d’exercice dans les zones de fréquence cardiaque maximale : si ce temps d’exercice à intensité cardiaque élevée s’avère identique dans les 2 types de classes, les débutants signalent un effort perçu plus faible en environnement immersif. Un point important alors que lorsque de nouveaux exercices nécessite d’être dans la zone de fréquence cardiaque maximale, les participants ressentent en général un niveau élevé d'inconfort, ce qui les incite parfois à renoncer à leur programme d’exercice ».

Ces spécialistes de médecine du sport recommandent ainsi ce principe de « classes immersives » qui combinent, écrivent-ils, la distraction et l’encouragement pour atteindre des niveaux d’intensité élevée sans trop d’effort perçu :

 

« Ajouter une dimension visuelle à l'exercice crée une expérience incroyable qui est l'avenir de la forme physique ».

Autres actualités sur le même thème