Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: Dépression au début, diabète gestationnel à suivre?

Actualité publiée il y a 2 années 12 mois 18 heures
Diabetologia

Les femmes atteintes de diabète gestationnel sont à risque de dépression post-partum mais les femmes atteintes de dépression, en début de grossesse ont un risque accru, par la suite, de diabète gestationnel. C’est donc un lien bidirectionnel documenté, durant la grossesse, entre dépression et diabète, par cette étude. Ces données, présentées dans la revue Diabetologia, doivent inciter les cliniciens à accorder une attention particulière aux femmes présentant des scores élevés de dépression lors de l'évaluation du risque de diabète gestationnel.

Le diabète gestationnel est une forme de diabète qui se développe seulement durant la grossesse et qui non traité peut entraîner des problèmes de santé graves pour la mère et l'enfant. Les chercheurs des National Institutes of Health (NIH) montrent ici, à partir de l'analyse des dossiers de grossesse de 2.334 femmes non-obèses et 468 femmes obèses suivies de la semaine 8 à 22 de la grossesse, puis réévaluées 6 semaines après l'accouchement que,


· les femmes qui ont déclaré se sentir déprimées au cours des deux premiers trimestres de grossesse sont presque 2 fois plus susceptibles de développer un diabète gestationnel,

· une dépression persistante sur les 1er et 2è trimestres de grossesse est associée à un risque encore plus élevé de diabète gestationnel : ainsi c'est ici le cas de 17% des femmes suivies et leur risque de diabète gestationnel est multiplié par 3 vs aux femmes ayant eu des scores de dépression inférieurs.

· Bien que l'obésité augmente le risque de diabète gestationnel, les femmes non-obèses ayant des scores élevés de dépression avait un risque de diabète gestationnel multiplié par 3 vs les autres femmes de l'étude.

· En revanche, la dépression ne semble pas augmenter le risque de diabète gestationnel chez les femmes obèses.

· A l'inverse, les femmes qui ont développé un diabète gestationnel sont également plus à risque de dépression post-partum 6 semaines après l'accouchement : Parmi les femmes qui ont développé un diabète gestationnel, près de 15% ont également développé des symptômes dépressifs après la naissance, soit un taux 4 fois supérieur à celui de femmes exemptes de diabète gestationnel.

La dépression et le diabète gestationnel pourraient être des comorbidités fréquentes durant la grossesse, explique l'auteur principal, le Dr Stefanie Hinkle, chercheur au National Institute of Child Health and Human Development (NICHD/NIH). Des résultats qui « suggèrent que ce serait une bonne idée d'accorder une attention particulière aux femmes ayant des scores élevés de dépression lors de l'évaluation du risque de diabète gestationnel ». Même si l'étude n'a pas été en mesure de prouver une relation de cause à effet entre les symptômes de la dépression et le diabète gestationnel.

Autres actualités sur le même thème