Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE : Des probiotiques efficaces contre les nausées ?

Actualité publiée il y a 1 semaine 5 jours 5 heures
Nutrients
Certains probiotiques permettent de réduire considérablement les symptômes de nausées, de vomissements et de constipation liés à la grossesse (Visuel Adobe Stock 272630009)

Cette équipe de gynécologues et de gastroentérologues de l'Université de Californie - Davis School of Medicine vient de découvrir que certains probiotiques permettent de réduire considérablement les symptômes de nausées, de vomissements et de constipation liés à la grossesse. Ces travaux, présentés dans la revue Nutrients, apportent également des indices sur les raisons pour lesquelles certaines femmes ont des maux d'estomac plus sévères pendant leur grossesse.

 

Les nausées et les vomissements affectent environ 85 % des grossesses, en particulier au début de la grossesse, et ont un impact parfois significatif sur la qualité de vie des femmes enceintes. «Jusqu’à ce jour, la cause de ces symptômes restait inconnue. Différentes hypothèses ont été suggérées, mais aucune d'elles ne s’est avérée concluante », commente l’auteur principal, le Dr Albert T. Liu professeur d'obstétrique et de gynécologie.

 

« Les nausées, les vomissements et la constipation pendant la grossesse peuvent considérablement diminuer la qualité de vie des patientes.

Leur aggravation pendant la grossesse les rend plus difficiles à contrôler, et parfois la patiente doit même être hospitalisée », ajoute l’auteur dans un communiqué.

Des microbes salvateurs

Des probiotiques pourraient en effet réduire considérablement ces symptômes. Ces bactéries trouvées dans des aliments comme le yaourt, le kéfir ou encore… la choucroute, également disponibles sous forme de compléments alimentaires, qui soutiennent la diversité du microbiome intestinal dans le tractus gastrointestinal démontrent en effet ici un effet bénéfique.

 

L’étude, menée sur une durée de 16 jours auprès de 32 participantes enceintes, ayant reçu une capsule probiotique 2 fois par jour pendant 6 jours, puis pas de capsule durant 2 jours, puis à nouveau une capsule probiotique 2 fois par jour pendant 6 jours et 2 jours sans, confirme que la supplémentation en probiotiques peut être bénéfique pour la fonction gastro-intestinale pendant la grossesse. Les probiotiques utilisés dans l’étude étaient des probiotiques disponibles en vente libre contenant principalement des Lactobacillus. Chaque capsule contenait environ 10 milliards de cultures vivantes. Les participants ont transmis 17 observations quotidiennes sur leurs symptômes pendant la durée de l'étude soit un total de 535 observations que les chercheurs ont donc pu analyser. L’analyse montre que :

 

  • la prise du probiotique permet de réduire considérablement les nausées et les vomissements ;
  • la durée des nausées est réduite de 16 % et le nombre de vomissements de 33 % ;
  • les symptômes liés à la qualité de vie, tels que la fatigue, le manque d'appétit et la difficulté à maintenir des activités sociales normales, sont significativement réduits ;
  • la constipation est également considérablement réduite.

 

Explication : pendant la grossesse, les hormones comme les œstrogènes et la progestérone augmentent, entraînant de nombreux changements physiques. Ces augmentations peuvent également impacter le microbiome intestinal, ce qui affecte les fonctions du système digestif et provoque ces symptômes indésirables tels que les nausées, les vomissements et la constipation.

 

« Au fil des années, j'ai observé que les probiotiques peuvent réduire les nausées et les vomissements et soulager la constipation. L'étude confirme que ces observations sont exactes. Les probiotiques ont également profité à beaucoup de mes autres patientes, qui ne faisaient pas partie de l'étude », conclut l’auteur.

 

De nouveaux indices sur le microbiote : l’analyse d’échantillons de selles avant et pendant l'étude a permis d’identifier le type et le nombre de microbes et les différents sous-produits de la digestion. Les chercheurs constatent que :

  • une faible quantité de bactéries porteuses d'une enzyme appelée hydroxylase qui génère de l'acide biliaire pour absorber les nutriments, est associée à davantage de vomissements liés à la grossesse. Les probiotiques augmentent les bactéries productrices d'hydrolase des sels biliaires, ce qui peut expliquer pourquoi ces suppléments réduisent les nausées et les vomissements ;
  • des niveaux élevés de bactéries Akkermansia et A. muciniphila au début de l'étude apparaissent associés à plus de vomissements. La supplémentation probiotique réduit les niveaux de ces bactéries ce qui réduit les vomissements. Ces nouvelles données montrent qu'Akkermansia et A. muciniphila peuvent être des biomarqueurs fiables de vomissements pendant la grossesse ;
  • enfin, les niveaux de vitamine E augmentent après la prise de probiotiques. Des niveaux plus élevés de vitamine E s’avèrent également associés à moins de vomissements.

Autres actualités sur le même thème