Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

GROSSESSE : Il n’existe pas d’image de soi universelle

Actualité publiée il y a 2 mois 4 semaines 1 jour
BMC Pregnancy and Childbirth
Il n’existe pas d’expérience universelle en matière d’image corporelle pendant la grossesse (Visuel Fotolia 158643397)

Il n’existe pas d’expérience universelle en matière d’image corporelle pendant la grossesse, conclut cette étude d’une équipe de psychologues de l’Université Anglia Ruskin (Angleterre). L’analyse, publiée dans la revue BMC Pregnancy and Childbirth révèle de grandes différences d’image corporelle mais aussi un niveau global de satisfaction de la perception du corps, durant la grossesse, comparable à celui des femmes en temps « normal » et en population générale.

 

On sait qu’une image corporelle négative pendant la grossesse peut avoir des effets néfastes sur la santé mentale et physique de la mère et du bébé. Dans l’ensemble, l’étude révèle que les niveaux moyens d’insatisfaction ou de satisfaction concernant l’image corporelle se révèlent similaires chez les femmes enceintes vs la population féminine en général, mais avec des écarts importants au niveau individuel. Comprendre les causes de l’insatisfaction liée à l’image corporelle chez les femmes enceintes est important car cela peut avoir de graves conséquences : ainsi, de nombreuses femmes qui déclarent une image corporelle négative ou dégradée pendant la grossesse souffrent également de dépression et d'anxiété, à la fois après la naissance et à plus long terme. Une image corporelle négative durant la grossesse a ainsi

des conséquences émotionnelles, cognitives et comportementales néfastes aux interactions mère-enfant ainsi qu’à son développement.

Enfin, l’insatisfaction liée à l’image corporelle a déjà été associée à des maladies physiques, car la future mère peut adopter des pratiques telles qu’une alimentation malsaine voire le jeûne. Avec des effets indésirables sur le fœtus, comme un faible poids de naissance et une naissance prématurée.

Mieux comprendre les causes de cette insatisfaction de l’image corporelle

L'étude est la première méta-analyse ayant comparé l’image corporelle des femmes pendant et hors grossesse. Une revue de 2.017 études publiées sur le sujet a permis la sélection et l’analyse de 17 d’entre elles, portant au total sur 5.200 femmes enceintes et 4.172 femmes non enceintes. L’analyse révèle que :

 

  • l’insatisfaction globale des femmes en matière d’image corporelle est statistiquement

similaire pendant la grossesse ou hors période de grossesse ;

  • des variations significatives existent au niveau individuel ;
  • ces variations s’expliquent par une combinaison de facteurs complexes liés aux expériences de chaque femme ;
  • chez certaines femmes, la satisfaction de leur image corporelle se détériore pendant la grossesse en raison d’une sensation de « prise de graisse » ;
  • d’autres femmes se plaignent « d’une perte de contrôle de leur propre corps » ;
  • d’autres soulignent des irrégularités du teint et les vergetures ;
  • cependant, d’autres femmes enceintes déclarent avoir une meilleure image corporelle : en général, ces femmes accordent moins d’attention à leur apparence et davantage à sa fonctionnalité, elles se concentrent sur la santé de leur bébé et sur leur rôle maternel.

 

L'auteur principal Anna Crossland, de l'Université de York, commente ces conclusions : « En raison de l'impact que l'insatisfaction corporelle peut avoir sur la future mère et son bébé, il est essentiel de comprendre comment il peut être possible d’inverser cette insatisfaction de l'image corporelle chez certaines femmes enceintes. Ce que notre étude révèle, c’est qu’il n’existe pas d’expérience universelle pendant la grossesse et que nous ne pouvons pas préjuger de ce que ressent chaque femme durant sa grossesse.

 

Il est donc crucial que nous prenions le temps de mieux comprendre chaque perception et soutenions l’image corporelle de chaque femme pendant la grossesse, sur une base individuelle ».

Plus sur le Blog Neuro
Plus sur le Blog Pédiatrie
Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème