Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: Les omega 3 améliorent le métabolisme du fer chez l'enfant

Actualité publiée il y a 3 années 8 mois 9 heures
Journal of Functional Foods

La supplémentation de la mère en acide docosahexaénoïque (DHA), un acide gras oméga-3 polyinsaturé, permet d’améliorer le métabolisme du fer du fœtus grâce à une meilleure expression des gènes clés qui régulent son transfert à travers le placenta. Cette recherche de l'Université de Grenade présentée dans le Journal of Functional Foods, suggère donc une nouvelle stratégie nutritionnelle favorable non seulement au développement cognitif de l'enfant, mais à la prévention de l’anémie plus tard dans la vie.

Les chercheurs de Grenade et du King College de Londres confirment ici, qu'en plus de favoriser le développement précoce du cerveau, la supplémentation en DHA est également liée au métabolisme du fer chez les bébés nouveau-nés. En outre, il améliore les réserves en fer avant la naissance et donc contribue à prévenir de futures carences postnatales et leurs conséquences sur le développement cognitif de l'enfant. Des conclusions qui viennent appuyer les bénéfices cognitifs des omega-3, chahutés néanmoins sur ce plan par de multiples études, mais plutôt chez les personnes âgées.


Cette étude a porté sur 110 femmes enceintes en bonne santé réparties pour recevoir, ou pas, une supplémentation en DHA, à compter du 6è mois de grossesse : précisément, 54 femmes ont suivi un régime équilibré comportant une consommation raisonnable de poisson et 2 verres d'une boisson à base de lait chaque jour. 56 femmes ont suivi le même régime mais avec 400 milligrammes d'un produit laitier enrichi en huile de poisson (2 verres par jour). Les chercheurs ont prélevé des échantillons de placenta après l'accouchement. Les résultats montrent un effet bénéfique des suppléments de DHA sur l'homéostasie du fer à travers le syncytiotrophoblaste, un des tissus qui compose le placenta, ce qui permettant d'améliorer le transfert de fer de la mère au fœtus et d'augmenter les réserves de fer du fœtus.

La supplémentation en DHA prescrite par le médecin, pourrait ainsi permettre de favoriser le développement cognitif de l'enfant, mais pourrait aussi prévenir le risque d'anémie et ses complications périnatales dont un faible poids de naissance.

N.B. L'entreprise de produits laitiers Lactalis Puleva a également participé à cette étude.

Autres actualités sur le même thème