Vous recherchez une actualité
Actualités

HPV : Découverte d’une enzyme nécessaire à la formation des tumeurs induites

Actualité publiée il y a 3 mois 3 semaines 4 heures
Molecular Cell
Le HPV est responsable de presque tous les cas de cancer du col utérin et de 95% des cancers de l'anus.

Cette découverte sur le HPV ou papillomavirus humain pourrait conduire à de nouveaux traitements pour le cancer du col utérin et d'autres cancers causés par le virus. Cette équipe de l’Université de Virginie identifie en effet une protéine, présente dans nos cellules, l’enzyme USP46, essentielle pour la formation et la croissance de tumeurs induites par le HPV. Cette enzyme USP46 semble de plus très sensible aux médicaments. Ces travaux, présentés dans la revue Molecular Cell, suggèrent ainsi une nouvelle cible pour de nouveaux traitements.

 

Le HPV est responsable de presque tous les cas de cancer du col utérin et de 95% des cancers de l'anus. C'est la maladie sexuellement transmissible la plus répandue. Des milliers de femmes contractent le cancer du col de l'utérus et en meurent, rappelle l’auteur principal, le Dr Anindya Dutta : « Il existe un vaccin contre le HPV qui pourrait contribuer à réduire l’incidence de ces cancers mais ce vaccin n'est pas disponible dans le monde entier. Les cancers du papillomavirus humain « sont là pour rester ». Nous avons donc besoin de nouveaux traitements ».

le virus a besoin de l'aide d'une protéine présente dans nos cellules, l’enzyme USP46, pour induire la formation et la croissance de tumeurs

 

Le virus du papillomavirus constitue un défi pour les scientifiques, même s’ils ont aujourd’hui une relativement bonne connaissance de la cause des cancers induits, soit la production de protéines qui bloquent la capacité naturelle des cellules saines à prévenir les tumeurs. Bloquer l’une de ces protéines, appelée oncoprotéine E6, semblait une solution évidente, mais des décennies de recherches sur cette cible prometteuse, restent à ce jour infructueuses.

 

Une nouvelle cible antitumorale : les chercheurs ont découvert que le virus a besoin de l'aide d'une protéine présente dans nos cellules, l’enzyme USP46, pour induire la formation et la croissance de tumeurs. De plus, il existerait déjà des substances chimiques capables d’inactiver l’enzyme. Enfin, il serait possible en inactivant USP46, de traiter les cancers induits par le HPV.

 

Enfin, les chercheurs notent que l'enzyme USP46 est spécifique aux souches de HPV qui causent le cancer. En d’autres termes, cette enzyme n'est pas utilisée par les souches de HPV qui ne causent pas le cancer.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages