Vous recherchez une actualité
Actualités

HTA : TMAO, l’autre raison de consommer des légumes et du poisson

Actualité publiée il y a 3 mois 1 semaine 1 jour
American Journal of Physiology-Heart and Circulatory Physiology
L'oxyde de triméthylamine ou TMAO, un composé lié à la consommation de poisson, de fruits de mer et d'un régime principalement végétarien contribue à réduire les symptômes de cardiopathie liés à l'hypertension.

L'oxyde de triméthylamine ou TMAO, un composé lié à la consommation de poisson, de fruits de mer et d'un régime principalement végétarien contribue à réduire les symptômes de cardiopathie liés à l'hypertension. Cette recherche menée chez l’animal et présentée dans l’American Journal of Physiology révèle qu'un traitement à faible dose de TMAO permet de réduire l'épaississement des tissus cardiaques (fibrose cardiaque) et les marqueurs de l'insuffisance cardiaque chez l’animal modèle d'hypertension. Sous réserve de validation de ces conclusions chez l’Homme, c’est une toute nouvelle raison d’adhérer à un régime alimentaire de type méditerranéen.

 

Les taux sanguins de TMAO augmentent considérablement après consommation de certains aliments dont le poisson et les légumes. Le foie produit du TMAO à partir de triméthylamine (TMA), une substance produite par les bactéries intestinales. Jusqu’à cette étude, la cause des taux élevés de TMAO dans le sang et les effets du composé sur le cœur et le système circulatoire restait mal connue. Jusque-là les nutritionnistes pensaient que les taux plasmatiques de TMAO augmentaient plutôt avec la consommation de viande rouge et d'œufs. Cependant cette nouvelle recherche révèle « qu'un régime riche en poisson et de type végétarien est associé à un taux de TMAO plasmatique nettement plus élevé que les régimes riches en viande rouge et en œufs, associés par ailleurs à des augmentations de risques cardiovasculaires.

 

Les chercheurs de l'Université de Varsovie et de l'Académie des sciences de Pologne ont regardé les effets du TMAO chez des rats modèles (génétiques) d’hypertension artérielle (HTA). Un groupe de rats hypertendus a reçu des suppléments de TMAO à faible dose dans l’eau de boisson, et un autre groupe a reçu de l'eau pure. Ces 2 groupes ont été comparés à un groupe de rats témoins ne présentant pas la même prédisposition génétique et recevant également de l'eau pure. La posologie en TMAO a été conçue pour multiplier par 4 les taux sanguins en TMAO vs les niveaux naturellement produits par l’organisme. Les rats ont reçu cette supplémentation pendant 12 semaines ou 56 semaines puis ont été évalués au plan cardiaque et rénal.

 

Une réduction de la fibrose cardiaque sans effets circulatoires secondaires : l’expérience montre que :

  • la supplémentation en TMAO n’a pas d’effet sur le développement de l’HTA chez les rats spontanément hypertendus ;
  • mais l'état des animaux ayant reçu le composé est plus favorable, et de manière durable, jusqu’après plus d'un an de traitement à faible dose ;
  • l’augmentation de 4 à 5 fois du taux de TMAO plasmatique n’exerce pas d’effets négatifs sur le système circulatoire mais s’avère associé à une réduction significative de la fibrose cardiaque et des défaillances cardiaques chez ces rats spontanément hypertendus.

 

L’étude fournit les premières preuves de l’effet bénéfique potentiel d’une augmentation modérée du TMAO plasmatique sur le cœur hypertendu, et souligne ainsi un avantage supplémentaire à suivre un régime méditerranéen riche en poisson et en légumes.


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages