Vous recherchez une actualité
Actualités

HYGIÈNE BUCCODENTAIRE: Un nouveau dentifrice anti-cardio-inflammatoire?

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 4 semaines
American Journal of Medicine

Ces nouveaux résultats, de chercheurs de la Florida Atlantic University soutiennent qu’un bon brossage dentaire, régulier, permet de réduire le risque d’inflammation et de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. De nouvelles données présentées dans l’American Journal of Medicine qui confirme le lien déjà bien documenté entre la santé buccodentaire et les maladies inflammatoires systémiques. Mais aussi la perspective d'un dentifrice innovant qui réduit l'inflammation.

Bien se brosser les dents peut prévenir les maladies cardiaques, avait déjà suggéré une étude qui constatait des différences significatives dans la progression de l'athérosclérose en fonction de la santé parodontale. Une étude présentée dans les Scientific Reports a même démontré qu'une bactérie buccale peut remonter au cerveau, se fixer à un micro-vaisseau et provoquer sa rupture.


Cet essai randomisé qui porte, précisément sur un nouveau dentifrice, (Plaque HD®), montre en effet des réductions statistiquement significatives de la plaque dentaire et de l'inflammation dans le corps chez ses utilisateurs. Ici, les chercheurs ont évalué l'inflammation par les niveaux de protéine C réactive, un marqueur d'inflammation mais aussi du risque d'événement cardiovasculaire. Alors que les participants ont suivi le même protocole de brossage et ont reçu un approvisionnement de 60 jours en dentifrice (Plaque HD® ou placebo), l'analyse montre une réduction de la plaque dentaire et de l'inflammation chez les utilisateurs du dentifrice « anti-plaque ».

Que faut-il en conclure ? Que le choix du dentifrice est essentiel et que le dentiste peut vous conseiller sur le meilleur choix. Enfin, qu'un brossage régulier, après chaque repas peut bien réduire le risque d'inflammation et maladie cardiaque. Un point particulièrement important chez les sujets à risque cardiaque élevé.

Une recherche, plus large, soutenue par les National Institutes of Health (NIH) va permettre d'évaluer précisément les effets de ce dentifrice précisément, sur la réduction des risques de crise cardiaque et d'AVC.

Autres actualités sur le même thème