Vous recherchez une actualité
Actualités

INSUFFISANCE CARDIAQUE : DASH fait ses preuves

Actualité publiée il y a 5 mois 2 semaines 18 heures
American Journal of Preventive Medicine
Suivre le régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) connu pour ses bénéfices contre l’hypertension, peut également et considérablement réduire et prévenir le risque d'insuffisance cardiaque, chez les moins de 75 ans

Suivre le régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) connu pour ses bénéfices contre l’hypertension, peut également et considérablement réduire et prévenir le risque d'insuffisance cardiaque, chez les moins de 75 ans, conclut cette étude du Wake Forest Baptist Medical Center (Caroline du Nord), présentée dans l’American Journal of Preventive Medicine.

 

Le régime alimentaire DASH a pour principal objectif de prévenir l'hypertension artérielle mais il montre ici son effet bénéfique contre le risque d'insuffisance cardiaque chez les personnes de moins de 75 ans. Le régime DASH privilégie la consommation de fruits, de légumes, de noix, de céréales complètes, de volaille, de poisson et de produits laitiers allégés, tout en réduisant la consommation de sel, de viande rouge, de bonbons et de boissons sucrées. Il ressemble au régime méditerranéen mais diffère en recommandant des produits laitiers faibles en gras et en excluant les boissons alcoolisées.

Quels effets du régime DASH sur l'incidence de l'insuffisance cardiaque ?

Seules quelques études ont regardé les effets du régime DASH sur l'incidence de l'insuffisance cardiaque et leurs résultats sont mitigés, explique l’auteur principal, le Dr Claudia L. Campos, professeur agrégé de médecine interne générale à Wake. L’étude d'observation menée auprès de plus de 4.000 participants montre que les personnes de moins de 75 ans qui adhèrent le plus étroitement au régime DASH présentent un risque très réduit d'insuffisance cardiaque vs les participants aux régimes alimentaires les plus éloignés. Plus encore, elle suggère que l’adhésion au régime DASH peut réduire de moitié le risque d’insuffisance cardiaque, soit un bénéfice supérieur à celui apporté par tout médicament.

L’examen des dossiers de santé cardiovasculaire de 4.478 hommes et femmes âgés de 45 à 84 ans et sans antécédents de maladie cardiovasculaire à l’inclusion, suivis durant 13 ans a permis aux chercheurs de les répartir en 5 groupes en fonction du degré d’adhésion au régime DASH. L’analyse montre que :

 

  • le risque d'insuffisance cardiaque est fonction de l’adhésion au DASH pour les participants de moins de 75 ans,
  • chez les moins de 75 ans, l’adhésion à DASH la plus élevée est associée à un taux d'incidence réduit de 40% de l’insuffisance cardiaque.

 

 

DASH réduit jusqu’à 40% le risque d’insuffisance cardiaque : en synthèse, chez les personnes de moins de 75 ans en bonne santé, une forte adhésion à ce régime alimentaire permet de réduire de 40% le risque d’insuffisance cardiaque. Or, l'insuffisance cardiaque est l’une des causes les plus fréquentes d'hospitalisation chez les personnes âgées, rappellent les auteurs, et est associée à des dépenses de santé considérables.

L’alimentation fait partie des facteurs majeurs de prévention de cette condition, en particulier avec le régime DASH qui confirme ici son efficacité.

Autres actualités sur le même thème