Vous recherchez une actualité
Actualités

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE : Pourquoi le café peut être bénéfique

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 6 jours
Nephrology Dialysis Transplantation
La consommation de caféine peut prolonger l'espérance de vie des personnes atteintes de maladie rénale

La consommation de caféine peut prolonger l'espérance de vie des personnes atteintes de maladie rénale, révèle cette étude portugaise. Des conclusions importantes, car la consommation de café est une simple mesure de mode de vie, qui expliquent ce bénéfice de la caféine par ses effets au niveau vasculaire, la caféine favorisant la libération de substances, telles que l'oxyde nitrique, qui améliorent le fonctionnement du vaisseau.

 

Une relation inverse entre la consommation de café et la mortalité a été rapportée dans la population générale. Toutefois, l'association entre la consommation de caféine et la mortalité chez les patients atteints de maladie rénale chronique restait incertaine. Les chercheurs du Centro Hospitalar Lisboa Norte (Lisbonne) démontrent ici que la consommation de caféine est associée à une mortalité plus faible chez leurs participants atteints d'insuffisance rénale chronique. L'étude est menée auprès de 4.863 participants suivis jusqu’à durant 10 ans.

  • Vs les participants consommant le moins de boissons contenant de la caféine, les consommateurs de caféine s’avèrent plus susceptibles d'être des hommes, fumeurs actuels ou ex-fumeurs, de faire des excès d’alcool, mais d’avoir un risque plus faible d’AVC.
  • L’analyse constate une association inverse entre la consommation de caféine et la mortalité toutes causes confondues chez les participants atteints d'insuffisance rénale chronique ;
  • vs les participants consommant le moins de boissons contenant de la caféine, les patients qui consomment des niveaux plus élevés de caféine bénéficient d’une réduction de près de 25% du risque de décès sur un suivi médian de 5 ans.

 

 

Un effet protecteur de la consommation de caféine chez les patients atteints de néphropathie chronique : la réduction de la mortalité vaut en effet même après prise en compte d’autres facteurs importants tels que l’âge, le sexe, le tabagisme, les autres maladies et le régime alimentaire. Ainsi, ces données suggèrent que conseiller aux patients souffrant d'insuffisance rénale de boire plus de caféine peut contribuer à réduire leur risque de mortalité.

 

« Une option simple, bénéfique sur le plan clinique et peu coûteuse », commentent les auteurs qui rappellent les limites de leur étude observationnelle qui ne prouve pas que la caféine réduit le risque de décès chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique, mais suggère seulement l’association avec une réduction du risque de décès.

Autres actualités sur le même thème