Vous recherchez une actualité
Actualités

INTOXICATION ALIMENTAIRE et ALZHEIMER : Et si l’entérobactérie faisait l’amyloïde ?

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 6 jours
PLoS Pathogens
Les curli, des protéines du biofilm intestinal « déclenchent » l'accumulation d'amyloïdes (Visuel AdobeStock_101448740).

Quel mécanisme pourrait bien faire le lien entre une entérobactérie et la maladie d'Alzheimer ? Cette équipe de l'Université de la Saskatchewan (Canada)vient de découvrir que lorsque la bactérie Salmonelle s’agglomère en biofilm, une protéine spécifique du biofilm, « curli », de type amyloïde, déclenche une réponse auto-immune qui pourrait stimuler la formation de plaques amyloïdes caractéristiques de la maladie d'Alzheimer, de Parkinson et de la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Une nouvelle hypothèse d’axe intestin-cerveau, développée dans la revue PLoS Pathogens.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités