Vous recherchez une actualité
Actualités

La STIMULATION MAGNÉTIQUE CÉRÉBRALE réveille la mémoire

Actualité publiée il y a 1 mois 1 semaine 6 jours
PLoS ONE
La stimulation magnétique transcrânienne (SMTr) améliore la mémoire chez les adultes jeunes et âgés, motivés

La stimulation magnétique transcrânienne (SMTr) permet d'améliorer la mémoire chez les adultes jeunes et âgés, conclut cette recherche d’une équipe de neurologues de l’Université Duke (Caroline du Nord). De nouvelles données présentées dans la revue PLoS ONE qui ouvrent une nouvelle voie possible de traitement pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence.

 

Dans cette étude, les participants adultes en bonne santé, jeunes et âgés, qui ont reçu la thérapie de SMTr ont obtenu de meilleurs scores à une tâche de mémoire vs stimulation placebo.

Seule la motivation compte et non l’âge du patient, dans la réussite de la stimulation

L’étude est basée sur des paramètres individualisés, au niveau de la sélection de la cible stimulée et de la sélection de la difficulté adaptée en fonction des performances du sujet. « Maintenant que nous avons montré que ces paramètres spécifiques peuvent améliorer les performances de la SMTr chez des sujets en bonne santé, nous allons chercher à étendre ces résultats aux patients présentant des déficits cognitifs », explique l’auteur principal, Lysianne Beynel, PhD, assistante postdoctorale au Département de psychiatrie de la Duke.

 

La mémoire de travail est le processus de rappel puis d'utilisation des données pertinentes lors de l'exécution d'une tâche. C'est donc une fonction clé des tâches à accomplir dans la vie quotidienne, telles que se rendre à un nouvel endroit, préparer un repas ou suivre une consigne. Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence, subissent une perte progressive de la mémoire de travail et d'autres fonctions cognitives, ce qui accroît le risque de chutes, de blessures ou de décès et réduit leur autonomie.

L’étude est ici menée auprès de 29 adultes jeunes et 18 plus âgés invités à se souvenir puis à reproduire une série de lettres dans l’ordre alphabétique. Les auteurs ont appliqué soit une SMTr haute fréquence (5 Hz), soit une stimulation placebo, sur le cortex préfrontal gauche, une zone du cerveau impliquée dans les fonctions exécutives supérieures. L’expérience montre que :

  • les participants de tous âges ayant reçu la SMTr obtiennent de meilleurs résultats vs témoins.

 

L’effet n'est observé que lorsque les participants font de leur mieux, ce qui suggère un préalable de motivation pour retirer des bénéfices de la stimulation.

 

« Contrairement aux idées reçues, les cerveaux vieillissants ont une capacité remarquable à se souvenir d'événements passés et à utiliser ces informations avec souplesse. La stimulation cérébrale appliquée dans notre étude montre que les adultes plus âgés en bénéficient tout autant que les adultes plus jeunes ».

Autres actualités sur le même thème