Vous recherchez une actualité
Actualités

L'ABUS d'ALCOOL, un facteur de risque cardiaque aussi puissant que l'obésité

Actualité publiée il y a 2 années 8 mois 2 semaines
JACC

L'abus d'alcool entraîne un risque accru de fibrillation auriculaire, de crise cardiaque ou d’insuffisance cardiaque c’est connu. Ce qui ne l’était pas est que l’alcool peut être un facteur de risque cardiaque aussi puissant que d'autres facteurs de risque bien établis tels que l'hypertension artérielle, le diabète, le tabagisme et l'obésité, selon cette étude publiée dans le Journal of the American College of Cardiologie.

Malgré les progrès de la prévention, et des traitements, les maladies cardiaques restent la principale cause de décès chez les hommes et les femmes. Cette étude suggère que la réduction de l'abus d'alcool pourrait entraîner une réduction significative de ces maladies cardiaques : « Nous constatons que même en l'absence de facteurs de risque sous-jacents, l'abus d'alcool seul est un facteur majeur de risque cardiaque », résume l'auteur principal, le Dr Gregory M. Marcus, MD, directeur de recherche clinique au département cardiologie de l'Université de Californie San Francisco.


Les chercheurs ont analysé les données de tous les habitants de Californie âgés de 21 ans et plus ayant subi une chirurgie ambulatoire, des soins médicaux d'urgence ou une hospitalisation entre 2005 et 2009. Sur les 14,7 millions de patients, 1,8% soit environ 270.000 ont été diagnostiqués avec des antécédents d'excès d'alcool. L'analyse constate après prise en compte des autres facteurs de risque, que l'abus d'alcool était associé à

  • un risque multiplié par 2 de fibrillation auriculaire,
  • accru de 40% de crise cardiaque,
  • multiplié par 2,3 d'insuffisance cardiaque.
  • Ces niveaux de risque sont similaires à ceux engendrés par d'autres facteurs de risque modifiables reconnus comme le diabète, l'hypertension artérielle et l'obésité.
  • Ainsi ce serait plus de 200.000 cas de troubles cardiaques qui pourraient être évités, aux seuls Etats-Unis, si l'on parvenait à éradiquer l'abus d'alcool, soulignent les auteurs, eux-mêmes surpris de constater que les personnes diagnostiquées avec une forme quelconque d'abus d'alcool étaient significativement plus à risque de crise cardiaque.

De précédentes recherches ont suggéré que des niveaux modérés de consommation d'alcool peuvent contribuer à améliorer la prévention du risque de crise cardiaque et d'insuffisance cardiaque mais, en revanche, augmenter l'incidence de la fibrillation auriculaire. Cependant, la plupart de ces études reposent sur des données déclaratives. Ici, l'abus d'alcool a été documenté via les dossiers médicaux des patients…

via Eurekalert (AAAS) 2-Jan-2017 Alcohol abuse increases risk of heart conditions as much as other risk factors

Plus de 400 études sur l'Alcool

Alcoolodépendance, prévention, pathologies et traitements – Pour accéder, vous devez être inscrit et vous identifier.

Autres actualités sur le même thème