Vous recherchez une actualité
Actualités

LAIT MATERNEL : Il soutient la santé cardiaque des prématurés

Actualité publiée il y a 3 semaines 3 jours 22 heures
JAMA Network Open
C'est une nouvelle démonstration de l'effet bénéfique de la consommation de lait maternel sur la santé et le développement cardiovasculaires des bébés prématurés (Visuel Fotolia 109334301).

Cette recherche de pédiatres de RCSI University of Medicine and Health Sciences (Dublin) démontre l'effet bénéfique de la consommation de lait maternel sur la santé cardiovasculaire et le développement cardiovasculaire précoce des bébés prématurés. Publiée dans le JAMA Network Open, l'étude est la première du genre à montrer que les nourrissons prématurés qui reçoivent le lait de leur mère présentent une fonction cardiaque améliorée à l'âge d'1 an, retrouvant alors les valeurs de celle d'un nourrisson né à terme et en bonne santé.

 

Les enfants et les adultes nés prématurément encourent en effet un risque cardiovasculaire accru, notamment de cardiopathie ischémique, d'insuffisance cardiaque, d'hypertension systémique et pulmonaire et de décès de complication ou d’événement cardiovasculaire. Le cœur des jeunes adultes, nés prématurément présente en effet des caractéristiques uniques telles qu'un volume biventriculaire réduit, une longueur plus courte, une fonction systolique et diastolique inférieure et une augmentation disproportionnée de la masse musculaire. Ces caractéristiques entraînent une altération de la fonction cardiaque, une fonction alors nettement inférieure à celle de personnes nées à terme. Ce dysfonctionnement détectable peu après la naissance peut persister tout au long de l’adolescence.

 

L’auteur principal, le Pr Afif EL-Khuffash, professeur de pédiatrie et néonatologiste, avec des collègues de l'Université d'Oxford, du Mount Sinai Hospital de Toronto, de la Northwestern University, de la Washington University, de la Harvard Medical School démontrent ici que l’allaitement maternel peut compenser le risque accru de troubles cardiovasculaires associé à la naissance prématurée.

« C’est un bénéfice de plus du lait maternel pour les nourrissons nés prématurément ».

L’étude qui a suivi 80 nouveau-nés prématurés montre que la consommation exclusive de lait maternel dans les premiers mois suivant la naissance est associée à la normalisation de plusieurs de ces caractéristiques. Ainsi,

 

  • les nourrissons prématurés qui reçoivent du lait de leur mère au cours de la première semaine suivant la naissance, présentent une fonction et une structure cardiaques gauche et droite plus développées ;
  • des pressions pulmonaires plus faibles et une réponse cardiaque droite améliorée au stress à l'âge d'1 an vs les nourrissons prématurés nourris avec des préparations pour nourrissons ;
  • à l’âge d’1 an, ces mesures se rapprochent de celles observées chez les enfants en bonne santé nés à terme ;
  • ces résultats sont perceptibles dès la sortie de l’hôpital et ont persisté sur la durée du suivi -soit durant 1 année.

 

L’étude apporte ainsi une première preuve de l’association entre la nutrition postnatale précoce chez les nouveau-nés prématurés et la fonction cardiaque au cours de la première année de vie.

 

Autres actualités sur le même thème