Actualités

L'AYAHUASCA est-il sûr ? Un point sur ses effets indésirables

Actualité publiée il y a 2 semaines 3 jours 6 heures
PLoS Global Public Health
Parmi les substances hallucinogènes vers lesquelles se tournent des personnes de plus en plus nombreuses souffrant de problèmes de santé mentale, l'Ayahuasca, ou yagé, cependant la préparation n’est pas sans risque (Visuel Adobe Stock 213696283)

Parmi les substances hallucinogènes vers lesquelles se tournent des personnes de plus en plus nombreuses souffrant de problèmes de santé mentale, l'Ayahuasca, ou yagé, cependant la préparation n’est pas sans risque. Cette étude publiée dans PLoS Global Public Health révèle ainsi que 70 % des utilisateurs connaissent des effets indésirables sur le plan physique et mental. Si seulement une minorité de ces effets nécessite des soins médicaux, le pouvoir perturbateur de la substance ne doit pas être sous-estimé, car il peut de manière contre-productive induire d'autres problèmes de santé mentale ou émotionnels.

 

Les auteurs alertent donc l’incidence élevée de ces effets physiques indésirables et de ces effets psychologiques pénibles associés à l'utilisation de cette préparation hallucinogène et psychoactive, à base de plantes, utilisée depuis des siècles en médecine traditionnelle. Son utilisation contemporaine s'est répandue dans le monde entier et si quelques essais et études observationnelles ont examiné les avantages potentiels de l'ayahuasca, peu ont analysé ses effets indésirables.

Un désenchantement face aux médicaments

L’étude a analysé les données d'une enquête mondiale en ligne sur l'ayahuasca réalisée entre 2017 et 2019, réalisée auprès de 10.836 participants de plus de 50 pays ayant consommé de l'ayahuasca au moins une fois. L’analyse révèle que :

 

  • 69,9 % des participants utilisateurs signalent des effets indésirables aigus sur la santé physique ;
  • les effets les plus courants sont les vomissements et les nausées, signalés par 68,2 % des participants ;
  • les maux de tête : 17,8 % ;
  • les douleurs abdominales : 12,8 % ;
  • seuls 2,3 % des participants ayant développé des événements indésirables physiques ont eu besoin de soins ;
  • 55 % signalent des effets néfastes sur la santé mentale,
  • dont des hallucinations auditives ou visuelles : 28,5 % ;
  • 21 % déclarent s’être sentis « déconnectés » ou seuls » ;
  • 19 % ont fait des cauchemars ou eu des pensées dérangeantes ;
  • Cependant, quel que soit l’effet indésirable éprouvé, 88 % l’ont attribué à un processus psychologique positif.

 

Des facteurs prédisposants aux effets indésirables : certains facteurs semblent favoriser ces effets indésirables. Il s’agit notamment d’un âge avancé, de comorbidités préexistantes, de trouble lié à l'utilisation de substances et de l’utilisation d'ayahuasca dans un contexte non supervisé.

L'ayahuasca induit sans aucun doute des effets indésirables notables,

bien que rarement graves. Parmi ces effets, des expériences difficiles dont certaines sont considérées comme faisant partie du « processus de guérison ».

 

« Beaucoup de personnes se tournent vers l'ayahuasca en raison d'un désenchantement vis-à-vis des médicaments conventionnels, mais ce type de médecine traditionnelle peut également entraîner ses problèmes de santé mentale ou émotionnelle ».

Autres actualités sur le même thème