Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

Le CANNABIS PASSIF perçu comme moins nocif que le tabagisme passif

Actualité publiée il y a 9 mois 1 semaine 2 jours
JAMA Network Open
L'exposition secondaire à la fumée du cannabis est généralement considérée comme moins nocive que le tabagisme passif (Visuel Adobe Stock 226382495)

Cette équipe de chercheurs de l'Université de Californie à San Francisco est la première à analyser les perceptions de l’exposition à la fumée secondaire du cannabis, ou « cannabis passif ». Avec un résultat qui peut sembler surprenant, l'exposition secondaire à la fumée du cannabis est généralement considérée comme moins nocive que le tabagisme passif. Ces conclusions, publiées dans le JAMA Network Open, ont des implications sur l'éducation, en Santé publique, sur les risques de cette acceptation sociale croissante de l'exposition au cannabis.

 

L’enquête, menée auprès de plus de 5.000 adultes américains, alors que le tabagisme baisse et la consommation de cannabis augmente, conclut que dans l’ensemble, la consommation quotidienne de cannabis ou l'exposition à la fumée de cannabis est perçue comme de plus en plus sûre avec le temps.

 

L’étude a été menée en ligne en 2017, 2020 et 2021 auprès d’un échantillon représentatif de la population. L’enquête comportait, entre autres, 2 questions, qui comparaient directement la perception de la sécurité du cannabis vs tabac en termes de tabagisme quotidien et d'exposition à la fumée secondaire. D’autres questions ont évalué les perceptions de la sécurité de la fumée secondaire du tabac et du cannabis secondaire pour les adultes, les enfants et les femmes enceintes. L’analyse révèle en effet que :

 

  • l'exposition secondaire à la fumée de cannabis est perçue comme moins toxique que la fumée de tabac
  • les opinions apparaissent de plus en plus favorables à la sécurité du cannabis vs tabac au fil du temps 37 % des participants en 2017 vs 44 % des participants en 2021 ;
  • la tendance est similaire pour la fumée secondaire du cannabis, avec 35 % des participants ayant répondu le cannabis était plus sûr que le tabac en 2017 vs 40 % en 2021 ;
  • sans surprise, ce sont les participants les plus jeunes -et non mariés- qui déclarent une vision plus sûre de la consommation de cannabis et plutôt les retraités qui sont les moins susceptibles d'évoluer vers une vision plus sûre du cannabis ;
  • les mêmes tendances sont retrouvées pour la perception de la sécurité/toxicité de l’exposition à la fumée secondaire du cannabis vs tabac, pour les cibles plus vulnérables, dont les enfants et les femmes enceintes.

 

L’étude confirme que la consommation quotidienne de cannabis et l'exposition secondaire à la fumée du cannabis sont considérées comme de plus en plus sûres, cela avec la légalisation et la consommation croissantes du cannabis (ici aux Etats-Unis).

 

Les chercheurs précisent que ces opinions ne reflètent pas obligatoirement les preuves scientifiques existantes sur le cannabis et la fumée du tabac, et que ces résultats ont des implications en santé publique dont une communication sur les risques associés, dont les troubles liés à la consommation et les intoxications.


Plus sur le Blog Addictions

Autres actualités sur le même thème