Vous recherchez une actualité
Actualités

Le RÉGIME ALIMENTAIRE décisif pour le bien-être mental chez les femmes

Actualité publiée il y a 11 mois 3 semaines 4 jours
Nutritional Neuroscience
Le régime alimentaire a un impact plus important sur le bien-être émotionnel chez les femmes que chez les hommes

Le régime alimentaire a un impact plus important sur le bien-être émotionnel chez les femmes que chez les hommes, souligne cette étude de l’Université de Binghamton (New York), ce qui implique, en pratique, que les femmes pourraient avoir besoin d'un régime alimentaire plus riche en nutriments pour soutenir un bien-être émotionnel positif. Des conclusions présentées dans la revue Nutritional Neuroscience qui peuvent également contribuer à expliquer pourquoi les femmes sont deux fois plus susceptibles d’être anxieuses et dépressives et sur des épisodes plus longs, comparé aux hommes.

 

Aujourd'hui, notre régime alimentaire est souvent riche en énergie, mais pauvre en ces nutriments clés qui peuvent soutenir la santé et la fonctionnalité du cerveau. Un régime alimentaire riche en nutriments permettrait de soutenir un bien-être émotionnel positif, n particulier chez les femmes. D’autant que des preuves croissantes suggèrent que les différences anatomiques et fonctionnelles dans le cerveau des hommes et des femmes soutiennent des différences de sensibilité aux maladies mentales. La nutrition se dessine ici comme « un remède » pour une meilleure santé mentale et un bon équilibre émotionnel.

 

Le régime alimentaire déterminant pour la santé mentale chez les femmes (et chez les hommes...):  l’équipe de chercheurs dirigée par Lina Begdache, de l’université de Binghamton, a mené une enquête anonyme auprès de 563 participants (48% d’hommes et 52% de femmes) et constate que les hommes sont plus susceptibles de ressentir un bien-être mental jusqu'à ce que des carences nutritionnelles surviennent. Cependant, les femmes sont moins susceptibles de bénéficier de ce bien-être mental jusqu'à ce qu'une alimentation équilibrée et un mode de vie sain soient respectés. En d’autres termes, le régime alimentaire semble impacter plus fortement la santé mentale chez les femmes. Selon les auteurs, ces résultats pourraient contribuer à expliquer pourquoi les femmes sont plus à risque de souffrir de détresse mentale que les hommes. De plus, au quotidien, les hommes et les femmes ont des responsabilités physiques et émotionnelles différentes qui peuvent nécessiter des besoins énergétiques différents donc des préférences alimentaires spcifiques.

 

Les femmes ont besoin d’un plus grand nombre de nutriments pour soutenir l’humeur, par rapport aux hommes », concluent les chercheurs qui soulignent que le régime alimentaire actuel est plutôt riche en énergie, mais pauvre en nutriments clés. Les apports alimentaires et énergétiques différenciés selon le sexe peuvent expliquer les différences de volumes cérébraux et de connectivité entre les femmes et les hommes.

 

Et, en termes d’évolution, c’est bien le régime alimentaire de nos ancêtres, riche en nutriments qui aurait contribué de manière significative aux volumes cérébraux et à l'évolution cognitive de l'humanité.

Autres actualités sur le même thème