Vous recherchez une actualité
Actualités

Les PROBIOTIQUES pendant la grossesse peuvent réduire les allergies chez l’enfant

Actualité publiée il y a 1 année 7 mois 1 semaine
PLoS Medicine
La consommation durant la grossesse de suppléments d'huile de poisson et de yaourts probiotiques pourrait réduire le risque d’allergies chez l’enfant

La consommation durant la grossesse de suppléments d'huile de poisson et de yaourts probiotiques pourrait réduire le risque d’allergies chez l’enfant, conclut cette très large méta-analyse présentée dans la revue PLoS Medicine, qui, avant tout, confirme une relation forte entre l’alimentation de la mère durant la grossesse et le risque allergique chez l’enfant.

 

De précédentes recherches ont suggéré que les régimes alimentaires des femmes pendant la grossesse et l'allaitement, et la durée de l'allaitement, peuvent affecter le risque d’allergie chez l’enfant. De plus l’incidence des allergies chez l’enfant est en forte augmentation.

 

Les chercheurs de l'Imperial College de Londres, de l'Université d'Oxford et de l'Université de Nottingham sont remontés jusqu’en 1946 pour avoir un aperçu complet de la recherche sur l’alimentation et la supplémentation de la mère durant la grossesse et le risque d’allergie chez l’enfant, plus tard dans la vie. Les chercheurs ont analysé 433 études portant sur un total de 1.506.815 participants, 260 études couvraient la période de l’allaitement et 173 concernaient le régime maternel sur d’autres périodes ou le régime du petit enfant.

 

 

Cet examen aboutit à plusieurs conclusions majeures :

  • la prise de suppléments probiotiques ou de «bactéries saines», peut réduire jusqu’à 22% le risque d'eczéma chez l’enfant ; ainsi, les enfants qui avaient été exposés à des suppléments de probiotiques, soit directement par des suppléments soit par l'alimentation de leur mère pendant la grossesse ou l'allaitement, ont un risque réduit de 22% de souffrir d'eczéma selon 19 essais de la méta-analyse ;
  • la prise de suppléments d'huile de poisson pendant la grossesse et l'allaitement peut réduire de 31% le risque d’allergie aux œufs ainsi qu’aux arachides, mais avec des preuves moins substantielles. Ainsi, les enfants nés de femmes prenant des suppléments d'huile de poisson pendant la grossesse et l'allaitement ont un risque réduit de plus de 30% de « sensibilité » aux œufs à l'âge de 1 an, selon 6 essais. Ces enfants ont également un risque réduit de 38% d’allergie aux arachides, selon 2 essais ;
  • l'allaitement peut réduire -bien sûr- le risque d'eczéma ; par ailleurs, l'allaitement prolongé s’avère associé à un risque moindre de respiration sifflante chez l'enfant (un signe précurseur d'asthme).
  • certains probiotiques enfin, peuvent également réduire le risque d’allergie au lait de vache, mais avec des preuves de moindre qualité.
  • Éviter certains aliments pendant la grossesse ou l'allaitement ne semble pas réduire le risque d'allergie. Les chercheurs n'ont pas non plus trouvé de résultats convaincants pour d'autres types de suppléments ou pour un type de régime particulier, comme un régime riche en légumes.

 

 

Des données qui pourront permettre de mieux conseiller les mères sur l’alimentation à adopter pendant la grossesse ou l'allaitement, voire à adopter pour leurs nourrissons après la diversification. D’autant que l'huile de poisson et les suppléments oméga-3 sont considérés comme sûrs pendant la grossesse.

Enfin et surtout, cette très large analyse confirme la relation entre l'alimentation maternelle pendant la grossesse et l'allaitement et le risque allergique chez l’enfant.

Autres actualités sur le même thème