Vous recherchez une actualité
Actualités

LEUCÉMIE : Le sang a besoin de sa dose de vitamine A

Actualité publiée il y a 3 années 5 mois 1 semaine
Cell

De nombreuses cellules spécialisées, de la peau, de l'intestin ou du sang, ont une durée de vie très limitée ce qui implique leur renouvellement régulier. A la source de ce renouvellement, les cellules souches dites "adultes" qui se divisent en continu, dont ce groupe de cellules souches très spécialisées de la moelle osseuse, les cellules souches hématopoïétiques, qui vont donner naissance aux cellules du sang (globules rouges, globules blancs et plaquettes). Ces cellules qui s’activent en cas d’infection bactérienne ou virale, d’hémorragie ou de chimiothérapie se rendorment ensuite. Cet état de dormance les protège contre les mutations dangereuses pouvant conduire à la leucémie. Cette étude du Centre allemand de recherche sur le cancer (Deutsches Krebsforschungszentrum, DKFZ), présentée dans la revue Cell montre que l'acide rétinoïque, un métabolite de la vitamine A, est un facteur crucial dans ce processus et donc un facteur protecteur contre la leucémie.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La vitamine A a un impact direct sur les cellules souches du sang : ce mécanisme qui active ou endort ces cellules souches hématopoïétiques n'était pas compris, jusqu'à cette étude. L'étude identifie en effet la vitamine A, comme un facteur clé de ce processus : en cas de carence en vitamine A, ces cellules souches actives sont incapables de revenir à l'état de dormance puis de devenir matures, sous forme de cellules sanguines spécialisées. Ce réservoir de renouvellement des cellules sanguines est perdu : des souris modifiées pour porter des cellules souches dormantes fluorescentes vertes, privées de vitamine A montrent une perte considérable de cellules souches, explique le Dr Nina Cabezas-Wallscheid, auteur principal de l'étude : « Nous prouvons pour la première fois que la vitamine A a un impact direct sur les cellules souches du sang ». La vitamine A est essentielle au système immunitaire : cette constatation permet de mieux comprendre le processus de développement des cellules sanguines, mais aussi de précédentes études qui suggéraient qu'une carence en vitamine A nuit au système immunitaire : « Il est vital d'avoir un apport alimentaire suffisant de vitamine A grâce à un régime diversifié ». Car le corps ne peut pas produire sa propre vitamine A. La vitamine A clé dans le traitement de la leucémie : les scientifiques ont également l'espoir de nouvelles perspectives dans le traitement du cancer : il est prouvé que les cellules cancéreuses, comme les cellules souches saines, reposent également dans un état de dormance. En période de dormance, leur métabolisme est presque complètement éteint, ce qui les rend résistants à la chimiothérapie. En identifiant comment la vitamine A et/ ou l'acide rétinoïque induisent les cellules souches normales et malignes à rentrer en dormance, les scientifiques pourront envisager d'exploiter ce processus. En mettant les cellules cancéreuses à l'état actif, les scientifiques pourront les rendre vulnérables aux traitements.

Autres actualités sur le même thème