Actualités

LMDE : avis sur les dispositifs de prévention à destination des jeunes en France

Actualité publiée il y a 1 semaine 4 jours 19 heures
Prévention
Les étudiants sont de jeunes adultes et aspirent à ce titre à devenir acteurs de leur santé, LMDE s'engage à les accompagner lors de cette étape essentielle d'émancipation (Visuel 1èrePlace)

L'entrée dans la vie étudiante signe le début du passage à l'âge adulte. Les jeunes sont à un âge particulier où ils apprennent à se découvrir et gagnent en autonomie. Les étudiants sont de jeunes adultes et aspirent à ce titre à devenir acteurs de leur santé, LMDE s'engage à les accompagner lors de cette étape essentielle d'émancipation. C'est pourquoi les dispositifs de sensibilisation et de prévention sont, comme le rappelle LMDE, particulièrement essentiels.

Les acteurs de la vie étudiante s'engagent aux côtés des jeunes

La prévention LMDE, réalisée « par les pairs » sur le terrain, permet chaque année à une centaine de jeunes d'effectuer leur service civique comme relais santé et d'aller à la rencontre des étudiants sur leurs lieux de vie, afin de les écouter et les informer des solutions pour prendre soin de leur santé physique et mentale à travers 4 dispositifs :

 

  1. Les Cité'Zen, pour lutter contre l'isolement ;
  2. Les Noct'Ambules, pour prévenir les conduites à risques ;
  3. Les Befores du Crous, pour sensibiliser régulièrement ; 
  4. Le dispositif Génération Égalité (avec la région Occitanie), avec des séances de sensibilisation auprès des lycéen∙ne∙s.

 

Tout au long de l'année universitaire, LMDE (Groupe INTÉRIALE) bénéficie de l'expertise de sa mutuelle soeur Prévention plurielle et s'appuie sur des actions pionnières et innovantes reconnues par les acteurs institutionnels : MESRI, Villes, Régions, ARS, MILDECA, CROUS…

 

Fin 2022, 3.000 actions ont été réalisées50.000 étudiants conseillés et 15 villes universitaires couvertes.

 

 

La sécurité routière

Les jeunes de 18 à 24 ans représentent aujourd'hui 16 % des décès sur la route. Pour prendre conscience de ce chiffre, il faut savoir qu'il représente deux fois plus que leur part dans la population, ce qui en fait la classe d'âge pour laquelle le risque est le plus important.

 

C'est pourquoi la Sécurité Routière milite depuis de nombreuses années pour sensibiliser les étudiants grâce à différentes actions et partenariats. Dispositif SAM (les conducteurs désignés), le « Challenge innovation », etc.

 

 

Le volet de la santé

La mutuelle des étudiants s’engage pour la santé des jeunes

Le gouvernement, la CNAM et le CNOUS se sont mobilisés autour d'un plan d'action national pour la santé et le bien-être des étudiants.
Des campagnes thématiques sont ainsi proposées afin d'informer les jeunes sur le système de santé et leurs droits mais aussi des actions de promotion et de prévention (dépistage, vaccination, actes gynécologiques, etc.).

En outre, les Caisses primaires d'Assurance maladie ont mis en place un réseau de référents “Enseignement supérieur” à l'échelle départementale. Des services de santé universitaires (ou SUMPPS pour Services universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé) proposent aux étudiants des lieux d'accueil, d'écoute et d'information santé.

 

 

La santé mentale des étudiants

La santé mentale des jeunes est désormais une priorité cruciale. D'après l'Enquête Nationale sur la santé des Etudiants réalisée par l'Institut CSA pour LMDE - Groupe INTÉRIALE, ils sont en effet 70 % à déclarer se sentir tristes, cafardeux ou déprimés, et ce, presque au quotidien. 36 % d'entre eux avouent même avoir eu des pensées suicidaires au cours de la dernière année...

 

Face à ce constat alarmant, le gouvernement a créé le dispositif des « chèques-psy » afin que les étudiants puissent bénéficier gratuitement de trois consultations de 45 minutes chez un professionnel de santé mentale. De plus, 80 psychologues devraient être recrutés pour les étudiants.

 

 

Les addictions des jeunes

Tabac, alcool, cannabis, autres drogues… Selon l'ENSE 6*, 36% des étudiants consomment au moins un produit addictif (cigarette, et ou alcool et ou produits psychoactifs). Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour les sensibiliser et les accompagner, à l'image des CJC (Consultations jeunes consommateurs) qui sont un lieu d'accueil gratuit et confidentiel pour parler de toute forme d'addictologie.

LMDE, un acteur engagé dans le bien-être et la santé des étudiants

La mutuelle des étudiants, santé et bien-être très importants

La Mutuelle Des Étudiants veille depuis sa création à l'amélioration des conditions de vie des étudiants. Cela passe aussi bien par des contrats de mutuelle santé adaptés à leurs besoins (et à leurs budgets) que par des actions de prévention sur le terrain partout en France.

Des offres spéciales étudiant pour assurer l'accès à la santé au plus grand nombre

Prendre soin de sa santé est un enjeu majeur, qu'il est important d'en faire prendre conscience aux étudiants. Selon les résultats de l'ENSE 6*, 91 % d'entre eux estiment être en bonne santé et ne pas avoir besoin d'une couverture santé. Pourtant, 33 % des étudiants ont déclaré avoir renoncé à consulter un médecin, notamment pour des raisons financières…

 

C'est pourquoi LMDE veille à proposer différents contrats aux étudiants. Elle est en outre inscrite sur la liste des organismes complémentaires gestionnaires de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS). Pour aller plus loin, La Mutuelle Des Étudiants intègre dans ses garanties un volet prévention proposant de nombreux remboursements périphériques inclus pour un meilleur pouvoir d'achat.

 

Ainsi, un étudiant qui possède la garantie “Zen” peut se faire rembourser au cumulé jusqu'à 1 045 € d'actes de prévention. De même, LMDE a été le premier organisme à rembourser les protections périodiques et n'a de cesse de développer son champ d'action en remboursant notamment jusqu'à 30 €/an pour un pass vélo ou les abonnements de sport, 50 € pour les équipements de vélo, 150 € pour la médecine douce… Enfin, LMDE encourage à systématiser une visite médicale des étudiants dès leur première année.

Des actions pour la santé mentale des jeunes

La Mutuelle Des Étudiants a renforcé ses garanties et ses actions pour la santé mentale des jeunes depuis plusieurs années.

En plus du chèque psy, les étudiants peuvent bénéficier d'une première consultation gratuite auprès d'un psy ainsi que d'un forfait de 40 €/séance (de 2 à 10 séances selon le contrat). 

De même, elle encourage l'action des Bureaux d'Aide Psychologique Universitaires (BAPU) dans toutes les villes universitaires de France.

La prévention des infections sexuellement transmissibles (IST)

Seulement 67 % des étudiants pensent être suffisamment informés sur les IST, dont le VIH. Si beaucoup d'entre eux estiment que les 15-24 ans ne sont que peu concernés par la contamination, il faut tout de même savoir que cette tranche d'âge représente 13 % des découvertes de séropositivité.

 

D'où l'importance pour LMDE d'informer et de sensibiliser les étudiants à l'occasion du 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le SIDA, notamment au travers son opération annuelle de prévention Kamasutra qui prend la forme d'un quiz dédié à la sexualité.

Par ailleurs, certains dépistages d'IST non remboursés par la Sécurité Sociale peuvent être pris en charge selon la garantie LMDE dont l'étudiant bénéficie.

LMDE se mobilise pour lutter contre les addictions des jeunes

LMDE se mobilise contre les addictions

Les étudiants sont souvent confrontés à des problématiques d'addiction, alcool, cigarette, psychoactifs. Afin de les aider à prendre conscience des comportements à risque, LMDE mène des actions de prévention dans les CROUS de villes partenaires mais aussi lors de temps festifs (festivals, fêtes étudiantes, fête de la musique,...) en déambulation dans les rues. La mutuelle des étudiants participe aussi à des opérations de sensibilisation comme le « Dry January », un mois d'abstinence d'alcool, ou encore le « mois sans tabac ». De plus, certaines formules incluent le remboursement des éthylotests (et des substituts nicotiniques) à 100 % pour ceux pris en charge par la Sécurité Sociale et sous forme de forfait de 90 €/an pour ceux non pris en charge.

 

LMDE est aujourd'hui plus que jamais investie d'une mission de prévention auprès de jeunes. Près de 1 500 actions ont ainsi été menées en 2021 auprès de dizaines de milliers de jeunes.

 

Pour en savoir plus :
https://fr.linkedin.com/company/lmde
https://www.instagram.com/lmde/?hl=fr

*Enquête Nationale pour la Santé des Étudiants réalisée pour LMDE- Groupe INTÉRIAL

Autres actualités sur le même thème