Vous recherchez une actualité
Actualités

LONGÉVITÉ: 6 extraits de plantes pour freiner le vieillissement

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 3 jours
Oncotarget

Surdité, fragilité des os, vieillissement musculaire, relâchement cutané, déclin cognitif : ce ne sont là que quelques-uns des troubles liés au vieillissement, évoqués par cette équipe de l’Université Concordia. Une équipe qui propose et analyse ici des dizaines d'extraits de plantes et en retient 6, efficaces, pour ralentir le vieillissement. Ces eextraits agissent directement sur différentes voies de signalisation qui rythment le processus de sénescence et régulent le vieillissement. Cette étude publiée dans la revue Oncotarget marque une étape incontestable vers un vieillissement en bonne santé et une longévité plus élevée.

Car selon ces scientifiques, les extraits végétaux sont bien en première ligne pour retarder l'apparition des maladies liées à l'âge. Ils présentent un grand potentiel, naturel et sans danger pour a santé humaine. Ainsi, dans cet esprit, le Ministère canadien atteste que 5 de ces molécules ont des effets bénéfiques validés par des essais cliniques et en recommande donc déjà la supplémentation. L'étude démontre en particulier l'efficacité remarquable d'un des extraits, celui de l'écorce de Salix alba, une essence communément appelée saule blanc.


Ø Selon les auteurs, il s'agit du produit aux propriétés antivieillissement les plus fortes décrites à ce jour.

Ici, les scientifiques évaluent l'efficacité des différents extraits sur la levure, reconnue comme un excellent modèle présentant un schéma de vieillissement similaire, car à l'échelle cellulaire, de celui des humains. Dans les deux cas, levure et Homme, la sénescence dépend d'un ensemble particulier de réactions chimiques réparties en différentes cascades ou « voies de signalisation », qui régulent la vitesse du vieillissement.

6 extraits végétaux à la loupe : ces 6 extraits (PE4 : Cimicifuga racemosa, PE5 : Valeriana officinalis L., PE6 : Passiflora incarnate L., PE8 : Ginkgo biloba, PE12 : Apium graveolens L., PE21 : Salix alba)- Voir tableau ci-contre - ont été sélectionnés pour être connus comme impliqués dans des voies de signalisation elles-mêmes antivieillissement, qui augmentent la longévité, au contraire d'autres voies de signalisation qui accélèrent le vieillissement et réduisent la longévité. On sait qu'il est possible d'activer ces différentes voies par certains éléments nutritifs ou certaines hormones.

Des effets retardateurs sur l'apparition des maladies et des manifestations chroniques liées à l'âge :
les chercheurs découvrent une toute nouvelle voie par laquelle un des extraits agit sur la longévité.

Les chercheurs démontrent sur la levure
(et d'autres organismes) que ces extraits :

· imitent l'action retardatrice sur le vieillissement, d'un régime à faible apport calorique,

· induisent une faible réaction de stress,

· augmentent la longévité de la levure plus efficacement que tout autre composé chimique allongeant la durée de vie décrit à ce jour,

· agissent sur les voies de signalisation responsables de l'apparition des maladies liées à l'âge,

· augmentent également la longévité et retardent l'apparition des maladies liées à l'âge chez d'autres organismes que la levure.

Des extraits donc, capables de réguler des voies de signalisation de manière à retarder l'apparition et la progression des maladies chroniques liées à l'âge chez les humains, dont l'arthrite, le diabète, l'AVC, les maladies cardiovasculaires, rénales, hépatiques et neurodégénératives, comme la maladie de Parkinson, d'Alzheimer et de Huntington, ainsi que de nombreuses formes de cancer.

Discovery of plant extracts that greatly delay yeast chronological aging and have different effects on longevity-defining cellular processes et Idunn Technologies (Visuels)

Plus d'études sur la Longévité

Lire aussi: RESTRICTION CALORIQUE: L'intervention la plus puissante pour ralentir le vieillissement

RESTRICTION CALORIQUE: Duper le métabolisme pour prolonger la vie –

Autres actualités sur le même thème