Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉLANOME: Des milliers d'Européens privés d'accès au traitement

Actualité publiée il y a 2 années 10 mois 3 semaines
European Association of Dermato Oncology

Cette étude révèle les inégalités, au sein de l’Europe, d’accès aux nouveaux traitements des cancers, et précisément, aux nouveaux médicaments mélanome métastatique. Des données présentées au Congrès 2016 de l’European Association of Dermato Oncology qui chiffrent à plus de 5.000 le nombre de patients privés ainsi des gains de survie associés à ces nouveaux traitements.

Le mélanome métastatique est un cancer agressif et mortel. Son incidence augmente dans presque tous les pays européens : en Europe, elle est d'environ 1% -à un moment donné de la vie- mais avec des variations importantes d'un pays à l'autre. En particulier, sur la période 1999-2012, on constate des augmentations importantes en Allemagne, similaires à celles enregistrées aux États-Unis, en Australie, en Norvège et au Danemark mais aussi dans les pays d'Europe du Sud-Est. Heureusement, de nouvelles thérapies (courbe bleue) et notamment des immunothérapies ciblées innovantes, permettent aujourd'hui de prolonger la survie des patients parfois durant de nombreuses années. Cependant, le Dr Lidija Kandolf-Sekulovic, professeur de dermatologie et oncologue à la Military Medical Academy (Belgrade) et auteur principal de l'étude, explique que dans certaines régions d'Europe, et jystement en Europe du Sud-Est, les patients atteints sont toujours traités « à l'ancienne », par chimiothérapie palliative et donc sans espoir de gain de survie.


Ainsi, si en Europe occidentale 70% des patients sont traités avec des médicaments innovants, en Europe de l'Est, moins de 10% des patients ont eu accès au dernier traitement recommandé par les lignes directrices européennes.

· En particulier, la combinaison Brafi + Meki (Tafinlar® (dabrafenib) un inhibiteur de BRAF + Mekinist® (trametinib), un inhibiteur de MEK1/2), un traitement de première ligne -en dehors de l'immunothérapie- est délivrée dans 75% des pays d'Europe occidentale et remboursés en moyenne à 58%. En Europe orientale, le traitement n'est délivré que dans 42% des pays et très peu remboursé (18% en moyenne).

· 69% des patients atteints de mélanome métastatique en Europe du Sud-Est et orientale n'ont pas accès à cette thérapie de première ligne et, sur l'ensemble de l'Europe on chiffre à 27% la proportion de patients privés d'accès aux médicaments innovants.

Une question éthique : encore une fois des inégalités d'accès affectent la survie et ces disparités, en augmentation, doivent être éliminées. L'accès au meilleur traitement, sur la base des lignes directrices cliniques de l'ESMO « entre autres », n'est pas opérationnel en Europe. L'égalité d'accès au traitement est un droit fondamental de tout patient européen, rappellent ces auteurs. Enfin, si ces résultats portent sur le mélanome, des données identiques ont été réunies pour d'autres types de cancer, notamment les cancers rares, avec des difficultés d'accès aux traitements précisément dans les pays à faible niveau économique.

Harmonisation des procédures de distribution, de tarification, d'accès et de remboursement dans toute l'Europe, c'est la demande de ces chercheurs, quel que soit le cancer considéré.

Autres actualités sur le même thème