Vous recherchez une actualité
Actualités

MICROBIOTE: Insécurité alimentaire, insécurité mentale

Actualité publiée il y a 2 années 5 mois 4 jours
American Journal of Preventive Medicine

Une précédente étude dénonçait une difficulté financière croissante à accéder aux aliments sains, comme aux médicaments. Cette large étude qui couvre 149 pays monte une association flagrante entre l’insécurité alimentaire et la (mauvaise) santé mentale. Ainsi, le niveau d'insécurité alimentaire semble déterminer celui des expériences négatives vécues et perçues (Visuel ci-contre). Des conclusions présentées dans l’American Journal of Preventive Medicine qui nous ramènent, finalement à ce fameux axe microbiote-cerveau, de mieux en mieux documenté.

Ces nouvelles données prennent encore plus de poids, lorsqu'on rappelle la prévalence considérable de l'insécurité alimentaire dans le monde, soit près de 800 millions de personnes concernées et touchées. Une insécurité alimentaire très probablement sous-estimée alors que disponibilité des aliments ou leur accessibilité restent complexes à étudier et à évaluer car dépendantes des prix et des revenus, des cultures et même des normes sociales qui définissent des moyens acceptables d'acquérir de la nourriture. Des conséquences sur la santé elles-aussi complexes à évaluer, tant l'impact de l'insécurité alimentaire dépasse le champ de la nutrition et des carences nutritionnelles. Cette nouvelle étude, menée dans 149 pays, montre ainsi son association forte avec la santé mentale et les stress psychosociaux, et cela indépendamment du statut socioéconomique des individus.


Une personne sur 3 dans le monde souffre d'au moins 1 trouble mental au cours de sa vie, comme la dépression, l'anxiété et différents symptômes somatiques. L'insécurité alimentaire nourrit plusieurs mécanismes responsables : elle est génératrice d'angoisse, de stress et peut ainsi favoriser le développement des troubles anxieux et dépressifs. De plus, elle contraint à des modes d'accès « de fortune » aux denrées alimentaires, difficiles à accepter socialement et qui peuvent induire des sentiments d'incapacité, de mauvaise image et estime de soi, d'aliénation, d'impuissance, de honte et de culpabilité. Autant de facteurs associés à la dépression. Enfin, il est évident que l'insécurité alimentaire nuit cruellement au bien-être et à la qualité de vie.

Au-delà de ses effets « mécaniques », l'insécurité alimentaire, associée à un régime alimentaire moins contrôlable pourrait également avoir des effets directs sur le microbiote intestinal et donc indirects sur le bien-être mental. Mais ici, l'équipe de l'Université du Michigan adopte une optique épidémiologique et montre à partir de l'analyse des données des enquêtes Gallup World Poll (GWP 2014) effectuées auprès de 147.826 participants, âgés de plus de 15 ans, de 11 régions et de 149 pays que l'insécurité alimentaire est associée à une santé mentale réduite et de manière dose-dépendante. L'état de santé mentale déterminé en utilisant l'indice d'expérience négative et l'indice d'expérience positive prend ici en compte les niveaux de douleur, tristesse, plaisir, respect et autres facteurs…

Des facteurs de stress amplifiés par l'insécurité alimentaire croissante : la tendance observée suggère en effet que les facteurs de stress psychosociaux qui impactent la santé mentale sont amplifiés avec une insécurité alimentaire croissante. L'anxiété peut être provoquée même par une légère insécurité alimentaire puis augmenter avec une insécurité alimentaire chronique, modérée ou sévère. Il est également possible que la relation vaille dans les 2 sens, une mauvaise santé mentale pouvant également conduire, pour différentes raisons à l'insécurité alimentaire. « Peu importe », il s'agit, selon les auteurs, de mieux sensibiliser à ce problème croissant mais souvent tabou de l'insécurité alimentaire et de rapprocher, en soins primaires, cette insécurité de la santé mentale.

April 2017 DOI: 10.1016/j.amepre.2017.04.008 Medicine Food Insecurity and Mental Health Status: A Global Analysis of 149 Countries (Visuel)

Lire aussi: SOCIÉTÉ: Crise, insécurité alimentaire et perte de contrôle du diabète -

Autres actualités sur le même thème