Vous recherchez une actualité
Actualités

MIGRAINE : Est-elle le signe d’un risque accru d'accident vasculaire cérébral ?

Actualité publiée il y a 1 année 9 mois 4 jours
Headache
Une apparition plus tardive de migraines avec aura peut être un signe de risque d'AVC

La migraine avec aura peut-elle être associée à un risque accru d'accident ischémique cérébral ? Cette étude nous livre un résultat surprenant : l'apparition de telles migraines avant l'âge de 50 ans n'est pas associée à un tel risque. Mais une apparition plus tardive peut l’être. Des données présentées dans la revue Headache qui incitent les personnes plus âgées à consulter pour l’athérosclérose en cas de migraine chronique et persistante.

 

L'analyse porte sur 447 patients migraineux avec aura (MA) et 1.128 migraineux sans aura (MO) issus d’un échantillon total de 11.592 participants, hommes et femmes âgés ayant des antécédents de migraine. Ces participants ont été suivis durant 20 ans. L’analyse constate que :

  • Sur la durée de suivi de 20 ans, le risque d'accident ischémique cérébral est multiplié par 2 lorsque l'âge d'apparition de la MA est de 50 ans ou plus par rapport à l'absence de mal de tête ;
  • la survenue d'une MA avant l'âge de 50 ans n'est pas associée à un accident vasculaire cérébral ;
  • en outre, la MO n'est pas associée à un risque accru d'accident vasculaire cérébral, quel que soit l'âge du début des migraines.
  • Sur l’ensemble de la population âgée de l’étude, le risque absolu d'accident vasculaire cérébral en cas de MA est élevé : 8,27% et en cas de MO s’élève à 4,25%.

 

 

Tout dépend de l’âge d’apparition et du type de migraines : des données très significatives sur le plan clinique, car de nombreux patients souffrant de migraines depuis longtemps s'inquiètent du risque d'accident vasculaire cérébral, en particulier lorsqu'elles vieillissent et qu'elles présentent d'autres risques de maladie cardiovasculaire. L’auteur principal de l’étude, le Dr X. Michelle Androulakis, Chef du service de neurologie au centre médical WJB Dorn VA (Caroline du Sud), ajoute :

« La migraine seule, avec apparition avant l'âge de 50 ans n’augmente pas non plus le risque d'accident vasculaire cérébral vers la fin de la vie. Mais l'apparition récente de migraine à ou après l'âge de 50 ans étant clairement associée à une augmentation du risque l'AVC en fin de vie, doit inciter à consulter. »

Autres actualités sur le même thème