Vous recherchez une actualité
Actualités

MSP et SYSTÈMES D’INFORMATION : Indissociables pour faire avancer la santé

Actualité publiée il y a 3 mois 2 semaines 6 jours
Health Affairs
Dossier de santé électronique et Maison de Santé « joueront un rôle clé dans la réduction des coûts et dans l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins »

Cet article d’experts américains du Brigham and Women’s Hospital (Harvard- Boston, Massachusetts) réunit les preuves de la performance des maisons de santé et précise leurs besoins spécifiques en matière de dossiers de santé électroniques. Si, aux Etats-Unis, le relais des soins de santé sur les territoires passe depuis longtemps par ces nouvelles structures pluridisciplinaires de santé, leur réussite repose incontestablement, selon les auteurs, sur l'amélioration conjointe des systèmes d'information et les dossiers de santé électroniques. 7 domaines principaux sont ainsi évoqués, et dans chaque domaine, les progrès nécessaires pour de meilleurs résultats, notamment dans les domaines des soins en équipe, des registres épidémiologiques et thérapeutiques, et de la gestion des maladies chroniques. C’est à lire dans la revue Health Affairs.

 

Priorité aux structures de santé pluridisciplinaires centrées sur le patient : l’offre d'excellents soins primaires est essentielle à des soins médicaux de qualité et, plus largement, à la santé publique. Cependant, encore aujourd’hui, les soins primaires sont trop souvent fournis par des prestataires travaillant dans de petites structures sans soutien adéquat. Ces maisons de santé ont « du mal » à coordonner leurs activités avec celles du reste du système de santé. Si la Maison de Santé et le Centre de Santé centré sur le patient sont présentés comme un modèle de soins améliorés pouvant remédier à de nombreuses lacunes ou déserts médicaux, avec des pratiques intégrées, basées sur des équipes, qui favorisent des soins centrés sur le patient et concourent à l'amélioration de la qualité et de l'efficacité cliniques grâce à une coordination accrue des soins, de nombreuses structures restent encore insuffisamment équipées pour communiquer avec les grands ensembles hospitaliers. Le grand axe de développement mis en avant englobe en priorité les fonctionnalités nécessaires aux structures de santé centrées sur le patient pour améliorer leur efficacité, leur qualité et leur sécurité. Et l’information devrait couvrir leurs besoins dans des domaines aussi variés que l'aide à la décision clinique, les registres épidémiologiques, les soins en équipe, les transitions de soins, les dossiers de santé personnels, les technologies de télésanté et l’évaluation de l’expérience. Les auteurs abordent ces domaines à tour de rôle, en soulignant les innovations nécessaires en matière de dossiers de santé électroniques.  

 

Et le suivi des comorbidités chroniques ? On pense généralement que le dossier de santé électronique est au cœur du concept de centre médical. Pourtant, même les principaux dossiers de santé électroniques d’aujourd’hui ne contiennent pas la plupart des fonctionnalités qui seront nécessaires pour globaliser les soins des patients souffrant de maladies chroniques, dont la participation des patients et de leurs familles (aidants) et l'amélioration de la « gestion des populations » en Santé publique.

 

Et les maisons de retraite ? Elles doivent également être impliquées dans les nouvelles réglementations en matière de dossiers médicaux électroniques. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour savoir comment ces données peuvent améliorer les soins apportés aux résidents âgés.

 

Le concept de « meaningful use » : Ces réflexions ont un certain nombre d’incidences sur les politiques, notamment en ce qui concerne les priorités dans le choix des fonctionnalités des dossiers de santé électroniques et des incitations financières qui viendront encourager les critères requis. Les experts plaident pour toute fonctionnalité de nature à renforcer la coordination des soins, y compris pour les maisons de retraite.

 

Dossier de santé électronique et Maison de Santé « joueront un rôle clé dans la réduction des coûts et dans l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins », écrivent les experts. Pour que le dossier médical électronique atteigne ces objectifs, il devra évoluer considérablement. La plupart des systèmes actuellement disponibles restent encore à développer dans certains domaines clés.

Parmi les 7 dimensions clés à traiter, 3 retiennent particulièrement l’attention : la fonction de « registre », d'aide à la décision clinique et les outils permettant la prestation de soins en équipe.

 

Autres actualités sur le même thème