Vous recherchez une actualité

Actualités

MUCOVISCIDOSE et infections à biofilm : L’antibactérien du dentifrice qui combat les maladies pulmonaires sévères

Actualité publiée il y a 2 semaines 1 jour 1 heure
Antimicrobial Agents and Chemotherapy
La combinaison triclosanassocié à l’antibiotique tobramycine élimine les cellules qui protègent la bactérie Pseudomonas aeruginosa, jusqu'à 99,9%.

Cette équipe de l’Université de Michigan vient de faire une découverte qui pourrait « changer la vie » de patients atteints d’infections parfois mortelles comme la fibrose kystique ou la mucoviscidose. Un composé présent dans le dentifrice et autres produits d’hygiène, le triclosan s’avère redoutable lorsque combiné avec un antibiotique déjà approuvé, la tobramycine, contre la bactérie Pseudomonas aeruginosa. Des conclusions présentées dans la revue Antimicrobial Agents and Chemotherapy qui peuvent, selon les auteurs, avoir des implications pour de nombreuses infections à biofilms.

 

L’exemple est donné avec la mucoviscidose, une maladie génétique « courante » puisqu’elle touche une personne sur 2.500 à 3.500 à un âge précoce. La maladie entraîne la formation d’un mucus épais dans les poumons, qui joue un rôle « d’aimant » pour les bactéries. Les bactéries sont extrêmement difficiles à éliminer parce qu'elles sont protégées par une barrière visqueuse connue sous le nom de biofilm, qui permet à la maladie de prospérer même lorsqu'elle est traitée par des antibiotiques. Au-delà, il existe de nombreuses infections à biofilm, dont les otites, les gingivites et d’autres maladies parfois mortelles dont l'endocardite ou encore les infections d'implants artificiels.

 

Or les chercheurs de l'Université d'État du Michigan ont découvert que lorsque le triclosan, une substance qui réduit ou empêche la prolifération des bactéries, est associé à l’antibiotique tobramycine, la combinaison élimine les cellules qui protègent la bactérie Pseudomonas aeruginosa, jusqu'à 99,9%. L’équipe a cultivé 6.000 biofilms dans des boîtes de Pétri puis ajouté à la tobramycine de nombreux composés différents, pour identifier la combinaison la plus efficace à tuer les bactéries. 25 composés se sont révélés efficaces, mais un se démarquait tout particulièrement (colonne de droite sur visuel ci-dessous).

 

Triclosan + tobramycine : « Il est bien connu », écrivent les chercheurs dans leur communiqué que le triclosan, lorsqu'il est utilisé seul, n'est pas efficace contre Pseudomonas aeruginosa. Mais utilisé en combinaison avec la tobramycine, c’est le composé qui fonctionne le mieux ». Utilisé depuis plus de 40 ans dans les savons et d'autres produits de soin et d’hygiène, son utilisation abusive pose néanmoins problème. Cependant, il reste approuvé dans le dentifrice, cette utilisation à ce dosage étant confirmé comme sûre et efficace dans la lutte contre la gingivite.

 

Limiter l’utilisation du triclosan est recommandée en particulier pour limiter le développement de résistances bactériennes, cependant en combinaison avec la tobramycine, il offre aux médecins une alternative hyperefficace qui permet, aussi, de réduire la dose de tobramycine. L'efficacité de la thérapie combinée doit encore être validée, cependant, les deux médicaments sont déjà approuvés. « Nous travaillons à l’autorisation de cette thérapie afin d’offrir une nouvelle option de traitement aux patients atteints de mucoviscidose ou d'autres infections à biofilms incurables ».

Autres actualités sur le même thème

Pages